BIENVENUE DANS L'ECOLE D'EQUITATION LA PLUS REPUTEE DE CALIFORNIE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repas Entre Amies [Liliii ^^]

Aller en bas 
AuteurMessage
Garance S. Lexington
» ADMINISTRATRICE Sweet & Adventurous
avatar

Nombre de messages : 560
<b>» Age</b> : 20 ans
<b>» Occupation</b> : Jockey de Steeple-Chase
<b>» Monture</b> : Shetan, étalon pur-sang arabe noir.
Date d'inscription : 21/06/2008

» More About Me
» Humeur: Intérieurement stressée...
» Pensée du Moment: Respire, et demande-lui, c'est pas si compliqué, si !?
» Relations:

MessageSujet: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Jeu 3 Juil - 19:18

[Je le fais à l'intérieur histoire de changer un peu d'atmosphère, j'espère que ça te convient ! ^^]

Le soleil se couchait sur le domaine, et la plupart des personnes habitant l’immense maison se retrouvaient maintenant éparpillées un peu partout. Il n’était que vingt heures trente, les élèves avaient donc encore une demie heure pour rentrer. Certains devaient bichonner leur monture après être revenus d’une bonne balade en compagnie de leurs amis, d’autres prenaient leur repas ou se reposaient dans le foyer. Pour ce qui était de Garance, elle prenait sa douche. Aujourd’hui, l’entraînement s’était terminé assez tard, puisque son père avait du se rendre à une réunion importante en plein milieu de l’après-midi. Il avait donc commencé son travail avec Garance et Shetan dans le début de soirée. Afin de s’occuper en attendant son retour, la jeune jockey avait accompagné des débutants en « mini-randonnée » découverte. Il s’agissait de personnes qui souhaitaient tester le centre équestre avant de s’y inscrire pour prendre des cours. Etant la fille des propriétaires, l’aide de Garance s’était avérée bénéfique : connaissant le domaine sur le bout des doigts, elle n’avait pas hésité à répondre à toutes les questions et à décrire le fonctionnement de l’établissement. La balade avait été sympathique et la plupart des éventuels nouveaux inscrits avaient été satisfaits. La brunette n’était pas du genre à se vanter de « posséder » les Wild At Heart Stables, mais elle devait bien avouer que le travail fourni par son père pour monter un tel projet avait payé : l’écurie était tout simplement magnifique. Comment repartir en scandant que ça ne convenait pas ? La seule chose qui pourrait rebuter certaines personnes était le prix, même si William faisait de son mieux pour éviter qu’ils soient trop hauts. Un autre détail qui faisait que Garance adorait son père : bien qu’il soit riche, il ne cherchait pas à faire encore plus de profit. Le pouvoir et l’argent ne l’intéressaient guère, tout ce qu’il voulait était transmettre sa passion pour les chevaux.

Ainsi, Garance avait couru tard en compagnie de son père, et avait passé le reste du temps à bichonner Shetan. Une fois sortie de la douche, elle retourna dans la pièce principale où se trouvaient tous les lits et prit des vêtements avant de se rendre de nouveau dans la salle de bains pour les enfiler. Un simple jean et un débardeur coloré suffiraient largement. Il faisait encore chaud, inutile de se couvrir plus que cela. Le ventre de Garance se mit à grogner et elle songea alors qu’elle n’avait pas encore eu le temps de manger, et qu’il serait bien temps qu’elle s’y mette ! Avec empressement, elle redescendit les escaliers, croisant au passage quelques élèves dans les couloirs qu’elle salua gentiment. Tout le monde la connaissait ici, même si la plupart ne lui avaient adressé la parole qu’une seule fois – voire pas du tout. Néanmoins, l’ambiance était bonne au sein du domaine et il était rare qu’on l’ignore. Cela ne coûtait rien d’échanger un sourire, si ? Bien sûr, ça n’empêchait pas quelques jaloux de critiquer Garance derrière son dos parce qu’elle avait vingt ans et qu’elle faisait des courses. Mais elle avait appris à les ignorer, et désormais, ne comptait que sur ses amis.

En parlant d’amis, la jeune femme se dit qu’avec un peu de chance, elle en retrouvait dans la salle à manger, même si à cette heure la plupart avaient déjà dîné. Quoi que, quand on partait en balade juste après les cours, on rentrait le plus tard possible… Donc autour de vingt heures trente pour ne pas rater la limite et pouvoir s’occuper de son cheval avant de revenir à l’intérieur de la maison. Pensive, Garance entra donc dans la cuisine et se dirigea vers le réfrigérateur qui contenait son compartiment. Elle n’était pas élève mais avait demandé à ses parents de vivre comme eux, parce qu’elle avait leur âge et ne souhaitait pas se sentir « privilégiée ». Ils avaient accepté, bien évidemment. Parfois quand même, elle mangeait avec eux dans la partie des proprios du bâtiment – on n’oublie pas ses parents pour ses amis ! Mais ce soir, elle avait envie d’être avec tout le monde, ou du moins, ceux qu’elle trouverait.

Sortant un plateau parmis ceux disposés sur un meuble à côté, elle entrepris d’y déposer sa salade composée, un yaourt et une pomme bien rouge, sans oublier sa petite bouteille d’eau. Ce n’était pas grand-chose, mais en tant que jockey, elle ne pouvait pas se permettre de prendre du poids : le repas du soir se devait d’être léger. Elle referma le frigo et parti se chercher un verre ainsi que des couverts, puis passa la grande porte et se retrouva dans la salle à manger. Une dizaine d’élèves étaient assis là et discutaient entre eux. Puis, un peu plus loin, elle aperçut Lise qui venait également d’entamer son dîner. Avec un sourire ravi, celui qu’elle ne réservait qu’à cette excellente amie, Garance fit quelques pas pour la rejoindre et s’assit en face en lui lançant joyeusement :


« Lili ! Je suis ravie de te voir là, j’ai cru que je t’avais ratée ! J’ai fini l’entraînement très tard ce soir, j’ai même pas eu de temps libre pour te retrouver. Comment s’est passée ta journée ? »

_________________

SHETAN ~ NE DU SABLE, ENFANTE PAR LA NUIT NOIRE ET PLUS RAPIDE QUE LE VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wah-stables.1fr1.net
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Ven 4 Juil - 1:29

[C'est parfait, ca fera du bien un peu ^^]


Lise consulta sa montre en un coup d'oeil, et lut difficilement l'heure. Elle avait l'habitude de ne pas prendre sa montre à cheval, puisque de toute facon l'heure était toujours visible d'un point ou de l'autre du domaine, mais cette fois ci elle avait oublié d'enlever sa montre. Et elle était dans le box de Sweet Mint, entourée de la poussière que son cheval avait pour ainsi dire l'habitude d'aimanter. Sérieusement, quel cheval mis a part Sweet était plus propre le matin en se réveillant dan son box que le soir aprés un entrainement ? Sa robe accrochait bizarrement la poussière, et Lise en riait souvent. Lorsqu'il se roulait dans la poussière elle en riait beaucoup moins, sachant d'avance qu'elle devrait le brosser pendant une demi heure, mais là, ils avaient simplement sauté quelques barres dans le manège.
Seuls, ils ne s'étaient pas entrainés bien longtemps, juste histoire de garder la forme pour le grand bai, ils avaient tout deux fait une petite chauffette d'une demi heure, et Lise avait monté quelques barres. Rien de trés complexe, des petites barres d'une cinquantaine de centimètres, et pour un quart d'heure à peine. Lise redoutait plus que tout le coup de sang avec son cheval, aussi elle se méfiait des séances d'entrainement à rallonge lorsque personne n'était là pour "les surveiller". Certes elle avait maintenant 7 galop et passait son 8éme a la fin de l'année, mais elle avait toujours eu peur pour la santée de Sweet. Elle ferma la porte du box, et sortit du petit sac qui pendait à côté une carotte fraiche, que Sweet regarda avec interet. Dans un sourire elle l'approcha de lui, et il posa doucement sa bouche dans la main de Lise, pour ensuite avaler la carotte comme un goinfre. Il savait qu'elle adorait sa facon de manger les carottes, et elle avait remarqué qu'il refaisait la même chose à chaque fois.
Aprés ce petit cours de milieu d'aprés midi donc, elle était rentrée aux écuries pour panser son cheval comme il l'avait mérité, ce qui équivallait à deux heures pour trois quart d'heure de sortie, et maintenant il était vingt heure quinze. Enfin, ca ou bien il était quinze heures moins vingt. Elle pencha pour la première solution, et aprés avoir distribué sa ration à son cheval et rangé son matériel dans son petit casier, elle décida elle même d'aller manger. Tant pis pour la douche, elle s'en occuperait aprés avoir mangé, de plus il y avait des chances pour que Chanelle ou Arwen y soit, les nouvelles étant toujours plus ponctuelle que Garance ou elle.

Tiens, en parlant de Garance, c'était étonnant qu'elles ne se soit pas vues aujourd'hui, ca ne leur ressemblait pas de ne pas se voir dans une journée ... Elle se tourna vers le box de Shetan, et ne vit rien. Elle s'approcha donc doucement de la porte, et apercu le magnifique cheval noir. Elle lui adressa un sourire, et en déduisit que Garance devait être déja à l'intérieur. Elle marcha d'un pas vif vers la maison, regardant le soleil couchant à l'horizon.

Lise grimpa les marches rapidement, sentant son estomac demander à manger, poussa la porte et se dirigea vers la cuisine. Elle lava ses mains au lavabos, quitta sa montre pleine de poussière et se dirigea vers l'un des frigos. Regardant son casier, elle y choisit quelques morceaux de poireaux qu'elle avait trié, qu'elle mit a chauffer avec un peu de crème, et y ajouta un petit bout de saumon. Autant se faire plaisir, c'était un jour de fête !

Elle réfléchit ensuite. Ce n'était pas vraiment un jour de fête, mais tant pis, elle allait se faire un repas : jour-festif-mais-léger-quand-même. Elle prit donc une mangue et un yahourt, en mélangeant les deux elle se sentirait surement d'humeur festive. Le tout déposé sur un plateau qu'elle venait d'attraper, elle partit chercher des couverts ainsi qu'un petit morceau de pain. Poussant la grande porte avec son derrière, elle se retrouva dans la salle à manger. Elle balaya la pièce d'un regard circulaire, à la recherche de tête connues, mais n'en vit pas. Peut être que d'autres personnes arriveraient pendant qu'elle mangait aprés tout. Elle alla s'asseoir sur un banc plutot à l'écart du bruyant groupe d'élève de 2éme année, et soupira d'aise en regardant son plateau. Ce qu'elle pouvait être heureuse ici. Et lorsqu'ele leva les yeux vers la source de la voie qu'elle venait d'entendre, elle savait déja qu'elle allait être encore plus heureuse.

Un grand sourire illumina son visage, et elle répondit à Garance.


- Hey ! Je suis certainement plus maline que toi, j'ai vu que Shetan était rentré, je me suis dit que je pourrais aller manger avec l'espoir de te croiser.

Elle lui adressa un clin d'oeil affectueux et poursuivis sur le récit de sa journée.

- J'ai sorti un peu Sweet, on a fait quelques barres ...

Elle piqua un poireaux au bout de sa fourchette, et le porta a sa bouche en se questionnant sur les gouts de Sweet en matière de poireaux. Les chevaux ne mangent pas de poireaux enfin Lise ... Elle poursuivit donc

- Il a sauté comme une planche a repasser. Ou bien c'est moi qui l'ai montée vraiment mal ? En plus il était plein de poussières comme d'habitude ... ce cheval est un apsirateur a poussière, qui mange du foin. Et qui saute un peu aussi. Parfois.

Elle haussa théatralement les yeux au ciel. Elle savait tout comme Garance que Sweet Mint faisait partie des meilleurs sauteurs des WAH Stables, mais elle le trouvait parfois trop raides. Et de plus, comme elle avait tendance à toujours de remettre en cause ...

- Et toi alors, cet entrainement ?

Lise admirait Garance, pour son talent comme pour sa carrière, et adorait qu'elle lui raconte ses séances dentrainement. Souvent, elle avait assisté a des courses de Steeple où Garance était, et même à quelques entrainements, qu'elle trouvait vraiment passionnant. Mais, ne sachant pas si sa présence gênait son amie, elle avait préféré lui demander simplement de lui raconter ses entrainements. Garance étant modeste, elle ne décrivait pas vraiment ce que Lise voyait, mais qu'importe, elle était passionnante. De plus, Lise avait souvent trainé autour des pistes de steeple pour voir si Garance était aussi "moyenne" qu'elle le prétendait, et ca n'avait jamais été le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Garance S. Lexington
» ADMINISTRATRICE Sweet & Adventurous
avatar

Nombre de messages : 560
<b>» Age</b> : 20 ans
<b>» Occupation</b> : Jockey de Steeple-Chase
<b>» Monture</b> : Shetan, étalon pur-sang arabe noir.
Date d'inscription : 21/06/2008

» More About Me
» Humeur: Intérieurement stressée...
» Pensée du Moment: Respire, et demande-lui, c'est pas si compliqué, si !?
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Ven 4 Juil - 18:47

Garance adorait Lise. Elles s'étaient rencontrées lors de l'arrivée de la jeune femme quatre ans auparavant, et suite du départ d'une cinquième année qui avait eu son diplôme, c'était Lili qui avait pris sa place dans le dortoir de la jockey. Elles s'étaient tout de suite bien entendues et avaient de nombreux points communs. Leurs caractères allaient bien ensemble, et jamais en quatre ans d'amitié, elles ne s'étaient disputées. Bien sûr, elles n'avaient eu aucune raison de le faire, mais il fallait dire que leur âge ne prêtait plus à ces choses-là. L'une ayant 20 ans et l'autre 22, elles étaient assez gandes et mûres pour ne pas se prendre la tête sur une histoire qui n'en valait certainement pas la peine. Ce que Garance avait tout de suite apprécié chez Lise était que sa nouvelle connaissance s'en fichait royalement d'avoir la fille des propriétaires dans son dortoir. Elle n'était pas devenue amie avec elle en espérant que ça lui servirait, et elle ne l'avait pas non plus rejetée par jalousie. En fait, avec sa famille et William, Lise était la personne qui soutenait Garance à cent pour cent dans ce qu'elle faisait. Et ça, la brunette lui en serait éternellement reconnaissante, parce qu'elle en avait bien besoin. Elle faisait partie de ces gens qui ne pouvaient pas vivre sans son entourage. En aucun cas on ne pourrait la qualifier de misanthrope, car il n'y aurait pas plus faux. Sans ses proches, Garance était consciente qu'elle ne serait rien du tout.

La demoiselle Lise lui était donc indispensable, et s'il y avait un trait de sa personnalité dont elle ne pourrait se passer, c'était bien son humour. Elle sortait toujours des trucs marrants quand on s'y attendait le moins, et il n'y avait rien de mieux pour qu'un moral à zéro remonte en flèche. Durant toutes ces années, Garance avait bien eu l'occasion de le tester, et savait que quand elle ne se sentait pas bien, il lui suffisait de passer dix minutes en compagnie de Lise pour que son sourire revienne. Cette soirée ne dérogea pas à la règle - bien que Garance ait passé une excellente journée - et la jockey émit un rire face à la remarque de son amie. Elle savait que ce n'était que pour rire, d'ailleurs Lili adorait la taquiner et Garance le lui rendait bien parfois ! Voyant le regard faussement vexé de la brunette, Lise lui fit un clin d'oeil et répondit à sa question.

Tout en l'écoutant avec attention, miss Lexington ouvrit la boîte en plastique transparent dans laquelle reposait sa salade et attrapa la fourchette déposée sur son plateau. Elle mourait de faim, et si elle ne prenait pas une bouchée dans la seconde toute la salle aurait le loisir d'entendre son estomac grogner comme un forcené. On disait souvent que la honte ne tuait pas, mais si Garance pouvait s'en passer ce ne serait pas plus mal... ! Impatiente à l'idée de goûter cette recette de salade composée que son oncle lui avait passée - bien qu'elle l'ait préparée toute seule - elle pîqua les dents de son couvert en plein milieu et goûta son mélange. Aussitôt, elle se dit qu'elle ne devrait surtout pas oublier de remercier John.

Le regard de la brunette dériva à nouveau sur Lise qui venait de lui expliquer ses dernières activités en compagnie de Sweet Mint, son magnifique cheval. Elle ne manqua pas de la faire rire en indiquant que le Holstein avait sauté comme une planche à repasser et qu'il ne servait qu'à aspirer la poussière. Là-dessus, Garance ne pouvait pas contredire son amie, pour avoir elle-même vu plusieurs fois sa monture à l'oeuvre. Il fallait passer de longues minutes à lui enlever toute cette poussière qu'il avait amassée, parfois c'était à peine croyable. Mais tous les animaux étaient uniques en leur genre, n'est-ce pas ?


- Mmmh, marmonna Garance en faisant mine de réfléchir. Oui je pense plutôt que sa propriétaire n'était pas du tout dans son assiette, parce que tout le monde sait que Sweet Mint est un Dieu du saut d'obstacles...

Bien sûr, ceci avait été prononcé sur le ton de la taquinerie, tout comme Lise l'avait fait quelques secondes auparavant. Elle savait que ce cheval était très doué pour cette discipline, tout autant que sa maîtresse. Garance allait souvent voir son amie pendant ses cours quand elle n'était pas elle-même occupée par son entraînement, et elle avait eu l'occasion de constater qu'il s'agissait de l'une des meilleures élèves de sa section. Elle était faite pour le saut, comme son superbe cheval, et Garance ne doutait pas qu'un jour, tous deux seraient célèbres pour avoir gagné de nombreux concours importants. C'était presque... inévitable, du moins était-ce la pensée que chaque personne qui les regardait sauter devait avoir. Ou alors cette personne devait être aveugle.

- Tu sais il y a des jours avec et des jours sans... Pas plus tard qu'hier, j'ai fait un temps horrible sur la piste quand j'ai commencé. Et puis au fur et à mesure ça allait mieux. Sweet Mint était peut-être un peu plus fatigué pour une raison ou une autre, lui dit-elle dans un sourire.

C'était pour cette raison que son père avait voulu l'entraîner même tard dans l'après-midi : parce que la veille la jeune jockey avait fait un temps presque foireux et ne pouvait pas se permettre ce genre de choses. La prochaîne course qu'elle ferait était dans une semaine et demie, il fallait s'y préparer et être en forme. En parlant d'entraînement d'ailleurs, Lili prit des nouvelles, et Garance enchaîna donc avec une joie non dissimulée.

- Mon père m'a fait un super compliment aujourd'hui, je n'en revenais pas moi-même. Je me suis bien rattrapée par rapport à hier justement... Je pense que je serais prête pour la course de dimanche prochain. Shetan et moi allons tous les écraser !

Garance n'avait pas dit ça sur le ton de la fierté, ce n'était pas son truc de se vanter. Mais on avait beau être une personne attentionnée et gentille, l'esprit de compétition passait avant tout lorsque l'atmosphère du steeple-chase "officiel" entrait en compte. Lorsqu'elle se retrouvait sur la piste avec les autres montures et jockeys, elle sentait l'adrénaline monter en elle et pouvait presque sentir également celle de Shetan. Il adorait les défis, et donnait tout ce qu'il avait pour gagner. Parfois ça payait, parfois pas : il avait beau être rapide, Garance n'était pas dans le métier depuis longtemps et n'arrivait pas première sans arrêt ! Mais elle se défendait bien, et jusqu'à maintenant les journalistes n'avaient jamais écrit un seul article qui disait qu'elle déshonorait la carrière de son père. Elle espérait de tout son coeur que cela n'arrive jamais d'ailleurs... William avait été un grand jockey et il serait difficile de ne pas le décevoir, Garance lui avait donc demandé de ne pas lui faire de faveur durant l'entraînement parce qu'elle était sa propre fille. Voilà pourquoi les compliments ne pleuvaient pas avec lui : il n'était pas méchant, mais suivait simplement les directives de la brunette qui voulait être traîtée comme les autres. Ce n'est pas en félicitant les jockeys à tout bout de champ qu'ils devenaient plus forts et plus doués.

- D'ailleurs... Je serais ravie que tu viennes si tu en as envie. Je sais que dimanche est le seul jour de repos à l'école donc je comprendrais que tu veuilles en profiter pour rester avec Sweet Mint et faire une bonne balade. Mais si jamais tu voulais nous accompagner... tu serais la bienvenue !

Comme dit précédemment, Garance avait besoin de ses proches pour vivre, et pour faire de grandes choses. La présence de Lili sur le champ de course la pousserait à en faire encore plus, non pas pour lui en mettre plein la vue, mais parce qu'elle voulait que cette amie qu'elle adorait puisse être fière d'elle. Au même titre que son père et William... D'ailleurs, peut-être que celui pourrait également les accompagner, qui sait ? Il faudrait qu'elle lui demande...

_________________

SHETAN ~ NE DU SABLE, ENFANTE PAR LA NUIT NOIRE ET PLUS RAPIDE QUE LE VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wah-stables.1fr1.net
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Ven 4 Juil - 21:34

Lorsque les yeux de Lise se posaient sur Garance, elle avait toujours le même sentiment. Elle se sentait à la fois à l’aise et en sécurité avec cette amie qu’elle avait désormais de longe date, et elle n’arrivait que rarement à se passer de moments avec elle. Garance était probablement la jeune femme la plus adorable qu’elle avait rencontré au domaine, et paradoxalement par rapport à sa situation, la plus abordable également. Lise avait appris à connaître sa colocataire de dortoir au fil du temps comme elle l’aurait fait avec n’importe qui, et si aujourd’hui elle adorait la jeune femme à ce point là, c’est parce qu’une amitié solide était désormais née entre elles deux. Quatre ans d’internat, ça rapprochait ^^ Et de plus, les liens qu’elles avaient sût tisser de rapprochaient parfois des liens qu’auraient pût tisser une famille, en effet Lise savait que lorsqu’elle se sentait très triste, c’était auprès de Garance qu’elle se consolait, lorsqu’elle faisait une erreur, Garance était là pour la lui pardonner et l’aider à surpasser ses premières fautes. Toutes deux avaient donc créé un tel sentiment de dépendance entre elles que Lise se disait souvent que dans l’avenir, elles devraient tenter de conserver cette amitié pour leur équilibre.
Plusieurs fois elle avait songé qu’après leurs carrières respectives elles devraient tenter de fonder un centre équestre, un paradis sur terre un peu comme les WAH Stables. En tout cas, puisqu’il était évident qu’elles mèneraient toutes deux des carrières dans le monde du cheval, Lise savait qu’elle reviendrait souvent aux WAH Stables. Si elle les quittait un jour a vrai dire. Elle savait que les cinquièmes années partaient à la fin de leurs études, mais qu’est ce qui l’empêchait d’acheter une petite maison dans les alentours et de rester ici ? Elle se promit de parler à Garance de ce projet qui lui tenait à cœur, et la regarda ouvrir sa boite à salade, avec sa délicatesse et ses gestes mesurés habituels. Chez Garance, Lise avait toujours su que tout était son contrôle, le calme de son amie était un atout rare dans le monde du cheval (tout comme la modestie) et ce calme si bénéfique se reflétait dans chacun de ses actes, jusque dans sa façon d’ouvrir sa boite à salade …

Garance adressa ensuite une pique à Lise, lui disant ce que tout un chacun pensait tout bas, que Sweet Mint était un dieu du saut d’obstacle. Elle savait pertinemment que son amie avait raison et ne s’en était jamais cachée, et elle savait tout autant qu’elle avait toujours tendance a sous estimer son travail. Ce que Sweet Mint et elle effectuaient chaque jour pouvait correspondre au programme de saut d’un mois d’un cheval banal, et le couple qu’ils formaient tentait toujours d’augmenter son niveau, au fur et à mesure des barres qui montaient. Sur ce point là aussi Garance et Lise se ressemblaient. Jamais Garance n’abandonnerait une course, à moins que la santé de Shetan soit en jeux bien sûr, mais Garance faisait tout pour parvenir au meilleur d’elle-même, et elle n’était pas prête de s’arrêter. Lise était sur ce point là identique à son amie, et plusieurs fois elles avaient passé des soirées entières à tenter de s’améliorer, encore et toujours, considérant presque la perfection de leur geste comme le but ultime à atteindre.

Elles étaient comme des sœurs de cœur. Pareilles sur bien des points, Lise savait deviner les réactions de son amie car elle avait souvent les mêmes. Chacune savait beaucoup de choses sur l’autre, et leur amitié et l’une des plus précieuses du monde aux yeux de Lise. La remarque que lui adressa ensuite Garance confirma son point de vue, celle-ci savait toujours quel mot dire au bon moment, et elle comprenait Lise comme peu de personnes savaient le faire. Elle lui sourit en guise de remerciement, et l’écouta ensuite lui parler de son entraînement avec les yeux pétillants de joie.

Garance avait reçu un compliment de son père, ce qui selon son propre désir était assez rare, et Lise haussa les sourcils pour signifier de son étonnement. Enchaîner ainsi une assez bonne performance pour que William la complimente après avoir effectué un si mauvais temps était presque un miracle … La course de dimanche prochain était justement d’une grande importance pour Garance, l’occasion de montrer qu’elle n’avait pas perdu ses moyens pendant l’été, Lise savait que la plupart des journalistes équestres épieraient ses mains, ses gestes, la performance de Shetan et tout ce qui s’ensuivait pour tenter de déceler le point faible de son amie, ou bien a contraire souligner son talent. Elle adressa une fois de plus un grand sourire à son amie, auquel elle ajouta :


-Evidemment que vous allez les écraser, Shetan n’a pas fait de course de l’été, il doit être chaud comme la braise … En plus quand je l’ai vu tout à l’heure, il avait son regard de vainqueur, alors je pense que vous ne craignez rien !

Elle disait cela tel qu’elle le pensait, et n’avait pas peur que Garance ne soit déçue après sa course, sachant qu’elle ne finirait jamais dans une position trop basse, et que dans tout les cas son amie aurait donné le meilleur d’elle-même. Garance lui proposa ensuite de venir assister à la course, ce qui fit très plaisir à Lise. Elle répondit aussitôt à son amie, enchantée que celle-ci lui ai proposé de venir au champ de course.

-Ah c’est bête, dimanche prochain Sweet et moi avons une très importante ballade qui commencera de l’écurie et fera le tour de la propriété, je ne crois pas pouvoir reporter ça …

Elle plaça ses doigts sur son menton en mimant une intense réflexion, regardant le plafond et poursuivit après un petit temps, avec l’expression de celle qui venait de trouver une solution brillante et ingénieuse.

-J’ai une idée, je viens, et Sweet Mint et moi on fera notre ballade sur le champ de course. Ah, quelle perspicacité, parfois je m’épate.

Elle rit, pour finir par avouer la vérité à son amie qui semblait tout aussi enchantée qu’elle. Lise était vraiment ravie d’être assez proche de Garance pour que celle-ci l’invite au champ de course. Elle n’était pas de sa famille proche, mais elle savait que pour son amie, ce geste équivalait à reconnaître que Lise comptait beaucoup dans sa vie, et cela la touchait bien plus qu’elle ne le laissait paraître. Elle reprit un air plus sérieux pour lui répondre, mais qui ne tint que quelques secondes

- Vraiment, ça me ferait très plaisir de venir. Si bien sûr vous respectez ma grasse matinée traditionnelle du dimanche matin avant de m'amener au champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Garance S. Lexington
» ADMINISTRATRICE Sweet & Adventurous
avatar

Nombre de messages : 560
<b>» Age</b> : 20 ans
<b>» Occupation</b> : Jockey de Steeple-Chase
<b>» Monture</b> : Shetan, étalon pur-sang arabe noir.
Date d'inscription : 21/06/2008

» More About Me
» Humeur: Intérieurement stressée...
» Pensée du Moment: Respire, et demande-lui, c'est pas si compliqué, si !?
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Sam 5 Juil - 16:59

La remarque de Lili sur Shetan fit sourire Garance, mais ne la fit pas vraiment rire. Pourtant, les gens qui n'y connaissaient rien en chevaux se seraient moqués de cette expression et auraient aussitôt demandé comment un animal pouvait avoir un regard de vainqueur. Certes, Lise l'avait peut-être dit sous le coup de l'humour, mais il n'empêche que les cavaliers peuvent sentir ce genre de choses. Quand la course est prête à commencer et qu'il faut aller chercher sa monture pour se laisser ensuite guider jursqu'aux starting-gates, la jockey pouvait sentir que l'étalon voulait gagner plus que tout, et il suffisait de le regarder pour le comprendre... Décidément, il y avait beaucoup de choses que les êtres humains qui pensaient que les animaux n'étaient en rien intelligents loupaient. En y mettant un peu du leur et surtout, en changeant de comportement, ils verraient qu'on ne peut pas se tromper plus lourdement sur nos bêtes à quatre pattes. Pour sa part, Garance considérait Shetan comme un membre de sa famille et ne supporterait pas de le perdre.

Elle l'avait eu lors de la création de l'école, huit ans auparavant. Il n'avait que quelques mois alors. La brunette se souviendrait de ce jour toute son existence. Elle se souviendrait de ce van arrivant dans l'immense cour du domaine, alors que des dizaines de personnes s'affairaient à tout préparer pour la grande ouverture. Son père était venue la chercher, elle qui transpirait dans l'écurie où plusieurs poneys étaient déjà installés, nettoyant leurs boxes. Il lui avait alors dit d'un ton complice que quelqu'un l'attendait dehors... Quelqu'un ? Oui mais voilà, Garance ne connaissait pas cette personne qui venait de sortir de la voiture conduisant le van, pourtant l'homme s'était approché d'elle et lui avait demandé si c'était à elle qu'appartiendrait le poulain que sa jument avait mis au monde. D'abord étonnée, l'adolescente avait vite compris et avait sauté au coup de ses parents, hurlant aussi fort que ses poumons le lui avaient permis. D'ailleurs, les employés s'étaient tous retournés, certains en fronçant les sourcils, d'autres sourire aux lèvres de voir une telle joie. Garance, avec l'aide de William et Grace, avait débourré Shetan, qu'elle avait nommé ainsi en hommage à son film et à ses livres favoris quand elle était toute gosse. Elle répétait sans arrêt cette petite phrase qu'elle avait entendu des centaines de fois : "Né du sable, enfanté par la nuit et plus rapide que le vent." Elle ne savait pas si tout cela s'appliquait exactement à son cheval, mais elle apprendrait bien vite que sa rapidité et son envie de relever tous les défis l'emmèneraient sur les champs de course. Et huis ans plus tard, Shetan était devenu toute sa vie.

Lise avait raison, il n'avait pas énormément couru cet été, déjà parce que Garance s'était un peu éloignée du domaine pendant les vacances, mais également parce que même les chevaux les plus volontaires pour remporter une victoire avait besoin de repos. En fait, elle avait fait quelques courses, mais ce n'était pas du tout au niveau national. Par contre, elle avait fait quelque chose de passionnant et ne l'avait même pas encore raconté à Lili ! Ce n'était pas un oubli, mais elles avaient eu tellement de trucs à se dire lorsque la rentrée était arrivée que même en une semaine et demie, cela avait été impossible de caser ce récit quelque part. Pourtant, Garance était certaine que son amie apprécierait, et d'ailleurs si tout ça était reporté l'année prochaîne, elle voudrait bien qu'elle l'accompagne ! Ce serait bien plus marrant, mais encore fallait-il que ce soit possible : durant la grande coupure de l'été, les élèves rentraient chez eux et passaient du temps avec leur famille, ce qu'ils ne pouvaient pas vraiment faire lors de l'année - surtout s'ils habitaient loin.


- Oui il s'est vraiment donné à fond pendant l'entraînement, ça prouve qu'il a une grande envie de retourner un champ de course... et de la remporter ! J'avoue qu'il n'y a pas qu'au cheval à qui ça manque..., dit-elle en un demi-sourire avant de plonger sa fourchette dans sa salade composée.

Restait à savoir si sa grande amie serait là pour son retour sur la piste de steeple-chase ! Lili, ne manquant jamais une occasion de taquiner Garance, trouva la meilleure des excuses pour expliquer sa "fausse" absence : une balade autour du domaine impossible à reporter. La jockey éclata de rire, sachant pour l'avoir fait de nombreuses fois histoire de vérifier que tout aille bien que ce fameux tour de la propriété ne devait pas prendre plus de vingts minutes, même en comptant les prés. Evidemment, elle se doutait que Lise avait fait appel à l'humour dans cette situation, et tardait de l'entendre dire qu'elle viendrait. Car rien ne ferait plus plaisir à la demoiselle Lexington. Et voilà qu'elle continuait, faisant mine d'avoir trouvé une excellente idée, celle de se promener avec Sweet Mint directement sur le champ de course. Une nouvelle fois, un rire s'échappa de Garance. Décidément, elle ne faisait que ça en sa compagnie, ce qui avait quelque chose de rafraîchissant. Souvent, la brunette se surprenait à regarder Lise et à penser que son amitié valait tout l'or du monde...


- Tu sais, on a des vans à deux places... Si je demandais gentiment à mon père en battant des cils il te laisserait emmener Sweet Mint, dit-elle en riant. On y sera que pour la journée, et même si tu ne pourras pas aller sur le champ de course avec lui tu pourras le balader un peu aux alentours... Il me faudra du temps pour m'entraîner de toute façon !

C'était pour cette raison que même si la course en elle-même ne durait que peu de temps, les jockeys et leurs montures commençaient à affluer tôt le matin : il fallait attribuer un box pour chacun d'entre eux, et la piste regorgeait de concurrents qui échauffaient leur cheval - ou leur jument. Et ce jusqu'à ce que le moment de se préparer arrive. Garance avait simplement hâte d'être à dimanche et de porter une nouvelle fois les couleurs de l'écurie de son père dans une grande course. Elle aimait les vacances, mais les dernières lui avaient parues longues rien que pour le repos qu'il avait fallu prendre. Malgré tout, si on lui avait proposé de participer, jamais elle n'aurait accepté : Shetan avait besoin d'être tranquille, et il n'était pas question de mettre sa santé en jeu pour assouvir ses moindres désirs de steeple-chase.

Garance ne put se retenir de lever les yeux au ciel en un air faussement exaspéré lorsque Lise lui parla de sa grasse matinée du dimanche. Beaucoup d'élèves se levaient plus tard, puisqu'il n'y avait pas d'horaire à respecter pendant cette journée. Et Lise en profitait parfois en restant au lit. Elle faisait partie de ces personnes qui avaient besoin d'un quota minimum d'heures de sommeil pour être opérationnelles, comme l'avait appris son amie au fil du temps. Après tout, elles dormaient dans le même dortoir et il n'était pas difficile de connaître les habitudes de ses camarades de chambre dans de telles circonstances. Un sourire apparut sur les lèvres de la jeune femme et elle proposa une solution à son amie - même si elle savait que s'il fallait vraiment se lever, elle le ferait !


- Mon oncle va venir me voir, mais comme il doit bosser avant il ne sera certainement là que peu de temps avant la course. Tu peux venir avec lui si tu veux, ça ne le dérange pas ! Et puis tu pourras avoir ta grass mat' ! lança-t-elle en riant.

Puis, ce fut un véritable cauchemar qui apparut dans la salle à manger. En fait, il s'agissait d'un cauchemar pour Garance, mais Lili ne verrait certainement pas cette arrivée comme tel. En effet, l'élève le plus nombriliste et calculateur que la jockey connaisse avait apparemment attendu aussi tard pour prendre son dîner. Et avec lui, son super ami sur lequel Lise avait flashé. Oui, mesdames et messieurs, il s'agissait bien sûr de Tyler et d'Aaron. Les deux garçons ne les aperçurent pas et partirent se poser à l'autre bout de la grande table. C'était déjà ça de gagné. Garance plongea ses yeux dans ceux de Lise et fit un signe de tête vers eux.

- Tiens, regarde qui voilà. Il ne manquait plus que lui, soupira-t-elle.

_________________

SHETAN ~ NE DU SABLE, ENFANTE PAR LA NUIT NOIRE ET PLUS RAPIDE QUE LE VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wah-stables.1fr1.net
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Sam 5 Juil - 18:22

Garance semblait très motivée pour cette course, comme elle l’était toujours dès qu’il s’agissait de cheval. De toutes les années qu’elles avaient passées ensemble, Lise n’avait jamais vue son amie se forcer à monter à cheval, qu’il s’agisse d’une course ou bien d’un entraînement, ou même d’une ballade. Jamais aucune réticence, aucun soupir lorsqu’il s’agissait de s’occuper d’un cheval, de faire un box, ou même de s’occuper d’un cheval malade. Pour la jolie brune, tout ces actes étaient aussi naturels et aussi importants que de boire de l’eau ou manger, c’était nécessaire à son bien être tant physique que mental. Et c’était encore une des choses qu’elles partageaient plus que tout, l’amour des chevaux. Peu de personne étaient capables de se donner autant pour les chevaux, et encore moins pouvaient prétendre être aussi douée avec eux que ne l’était Garance.

Lise savait que son amie pouvait calmer les chevaux, elle avait le don de les apaiser mais aussi de leur faire donner le meilleur d’eux-mêmes. Ces deux actions combinées, elle avait souvent su prouver à mainte reprise qu’elle était une excellente jockey, et au delà de ça une excellente cavalière. Lise se souvenait très bien des comportements de la majorité des jockeys qu’elle avait vu dans des courses, le cheval leur était amené échauffé quelque seconde avant le top départ, il l’enfourchait, bouclait leur course et descendait ensuite en jetant la bride à l’un des assistants chargé de s’occuper de leur chevaux. Garance ne pourrait jamais faire ça, pour elle le lien entre le cheval et le jockey était l’un des éléments primordiaux d’une course, et la condition sine qua non de sa réussite. Elle préparait son cheval durant des mois, mais elle le brossait aussi. C’était là pour elle la base d’une course, qu’elle naisse d’une complicité entre un être humain et un cheval. Et lorsque on voyait Shetan et Garance ensemble, cette complicité frappait tout de suite. Lise partageait évidemment les mêmes sentiments pour les concours de CSO, elle savait que le rapport entre le cheval et son cavalier devait être travaillé longuement avant de parvenir à former un bon duo, et les cavaliers qu’elle croisait parfois qui ne savait même pas passer un bouchon sur le dos d’un cheval lui inspirait le plus grand mépris.

Garance avait donc vraiment envie de faire cette course, et Lise avait très envie de venir la voir. Elle savait aussi qu’au sein du domaine, certains paieraient pour venir voir Garance, avoir une invitation d’elle faisait presque de Lise une VIP… Il y eut un court moment de silence durant lequel chacune mangeait son petit repas, préparé avec affection quelques minutes plus tôt, puis Garance poursuivit sa tentative de convaincre Lise de venir, sachant d’avance que son amie viendrait, en expliquant qu’il y avait deux places dans le van. Lise gardait son air mi-boudeur mi-interrogative sur le visage, écoutant la jolie brune juste en face d’elle qui lui expliqua ensuite que si elle tenait tant à sa grasse matinée, elle pouvait s’arranger pour que son oncle ne l’amène plus tard. Lise savait qu’une course ne durait que peu de temps, mais si elle désirait y aller ce n’était pas uniquement pour ces quelques minutes de gloire, ou de malchance d’ailleurs, mais pour être présente aux côtés de Garance tout au long de la préparation, elle adorait sentir monter l’adrénaline et voir dans les yeux de son amie le désir de vaincre. Elle lui répondit donc d’un air conciliant, comme si il se laissait finalement convaincre par tant de propositions :


-Bon d’accord … Si tu insistes tant que ça je crois que vers midi je serais levée. Je pourrais éventuellement envisager de peut être venir. Allez, je me lèverais à quatre heures du matin pour toi si tu en avais besoin, tu le sais bien !

Elle se pencha en avant pour aller donner une légère tape sur l’épaule de Garance de sa main libre. Après tout, entre une grasse matinée et une matinée passée en compagnie de sa meilleure amie, quel choix pouvait elle faire ? En plus, cette course était l’occasion de passer un moment au plus prés de son amie, mais aussi d’apprendre à connaître ses proches. Lise connaissait les propriétaires de WAH Stables bien entendu, mais pour elle c’était toujours un plaisir de faire une sortie avec Garance où ses parents étaient présents, pour la bonne et simple raison qu’ils étaient adorables tous les deux. Grands cavaliers d’ordre national voire international, ils étaient pourtant humble et gentils. Voici donc d’où venait le caractère de leur fille … Elle questionna ensuite son amie sur l’horaire et les prévisions de ce petit voyage, de manière plus sérieuse.

-Vous aurez besoin de moi vers quelle heure ?

Elle savait que Shetan n’était absolument pas parmi les chevaux craintifs à la montée dans le van et autres peurs qui ralentissaient le départ, mais elle savait aussi que souvent, les jours de concours avaient besoin de beaucoup de mains pour bien se dérouler. Elle en avait déjà fait la cruelle expérience en arrivant quelques minutes avant que la clochette ne sonne son heure de départ en piste, et depuis elle ne souhaitait à personne de subir la même pression. Lexie était comme Lise, elle prévoyait souvent tout à l’avance et ne laissait rien au hasard pour les grands jours. C’était à ça que l’on reconnaissait les grands de ce monde, se disait parfois Lise. Objectivement, on ne pouvait pas improviser une organisation de dernière minute, surtout pas avec des chevaux, il fallait toujours tout prévoir, ce qui ne déplaisait absolument pas aux deux demoiselles, qui avaient souvent préparé des concours et courses ensemble en s’amusant beaucoup.

Garance tourna ensuite la tête vers la porte d’entrée de la salle à manger, et fixa ensuite Lili de ses grands yeux bleus avec une profonde expression d’ennui. Lise était prête à parier que son amie venait de voir Tyler … Et lorsqu’elle se retourna, elle s’aperçut qu’effectivement, c’était lui, probablement l’un des jockey que Lexie détestait le plus au monde, bien qu’il courre sous les mêmes couleurs qu’elle. Tyler Ellison était totalement l’opposé que Garance : calculateur, froid, et arrogant, il possédait pourtant une certaine forme de popularité au sein de l’école. Cela venait il e son charme ? De sa vantardise chronique ? De son groupe d’ami ?
D’ailleurs, en parlant de son groupe d’ami, Lise s’aperçut que Tyler mangeait justement avec l’un d’entre eux, Aaron. Elle rougit imperceptiblement en le voyant, mais juste assez pour que son amie ne le repère. Garance savait très bien que Lise flirtait avec Aaron, et même si elle détestait Tyler elle respectait les goûts de Lise et la conseillait même souvent sur la question. Elle se retourna donc vers Garance, et prit l’air le plus blasé possible, essayant sincèrement de ne pas révéler à toute l’école qu’elle avait flashé sur Aaron en ayant les joues d’une fâcheuse couleur framboise.


- Oh la la … il court lui aussi dimanche ?

Si Garance ne se laisserait probablement pas perturber par un trouble fête, en revanche Lise savait que Tyler ferait son possible pour déstabiliser son amie. Il n’avait pas vraiment de respect pour elle, ce que Lise percevait comme une forme de jalousie. Dans le métier, Garance avait dû s’habituer à cela, monter à vingt ans dans de prestigieuses courses de steeple chase n’était pas vraiment ordinaire, mais les gagner l’était encore moins. Et le nombre de jockey qui la jalousaient était probablement très impressionnant. Lise était fière du talent de son amie, mais parfois elle se faisait du souci pour elle : on n’était jamais vraiment à l’abri d’une magouille ou d’un dopage, aussi elle invitait souvent Lexie a se montrer vigilante, même si cette dernière l’était bien assez par elle-même. Lise se tourna à nouveau vers la table où s’était assis Tyler et Aaron afin de regarder ce dernier. Elle ne savait pas si ils les avaient vues, mais elle supposait que Garance n’y tenait pas vraiment, aussi elle se retourna vers elle avec un grand sourire, tentant d’ignorer son cœur qui allait probablement faire exploser une de ses côtés d’ici quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Garance S. Lexington
» ADMINISTRATRICE Sweet & Adventurous
avatar

Nombre de messages : 560
<b>» Age</b> : 20 ans
<b>» Occupation</b> : Jockey de Steeple-Chase
<b>» Monture</b> : Shetan, étalon pur-sang arabe noir.
Date d'inscription : 21/06/2008

» More About Me
» Humeur: Intérieurement stressée...
» Pensée du Moment: Respire, et demande-lui, c'est pas si compliqué, si !?
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Dim 6 Juil - 16:41

[Y'a un petit truc qui colle pas dans le RP miss xD Tyler n'est pas encore jockey, il étudie le steeple-chase donc en tant qu'élève, ne fait pas encore de courses logiquement... Comme je ne veux pas te faire éditer ton post - encore génial au passage, on va dire qu'il a couru une seule fois dans un steeple pas très important - les raisons en seront expliquées dans le RP - mais que maintenant c'est fini xD Parce que normalement, quand on est élève ce n'est pas possible ^^]

Bien sûr, Garance savait que Lise se lèverait n'importe quand pour l'accompagner sur un champ de course. C'était son amie et même si cela devait lui faire perdre sa grasse matinée du dimanche, elle n'hésiterait pas et en serait même absolument ravie. La jockey n'aurait pas un comportement différent si les rôles étaient inversés, d'ailleurs lorsque Lili aurait son examen de cinquième année et que les réels concours de saut d'obstacles débuteraient de son côté, Garance l'accompagnerait. La brunette aimait penser que dans de nombreuses années, lorsque chacune d'elle aurait sa propre famille et une bonne carrière dans l'équitation, elles se verraient toujours et continueraient à compter l'une sur l'autre. Comme aujourd'hui, alors qu'elles partageaient le même dortoir, des repas et des balades durant leur temps de repos. Lise n'était pas le genre de fille qu'on laissait filer si facilement : son humour et sa gentillesse la rendaient unique, comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs, et il faudrait vraiment avoir une case en moins pour la détester. Ou alors être jaloux : après tout n'était-elle pas douée dans sa discipline, et n'avait-elle pas un magnifique cheval qui avait autant de talent ? Cela dit, Garance ne comprenait pas ce genre de comportement : comment pouvait-on détester une personne juste parce qu'elle a quelque chose que l'on a pas ? Enfin, de toute façon la question resterait éternellement sans réponse, c'était ce genre d'interrogations existentielles que la brunette se posait souvent, même si elle savait que c'était complètement inutile. Comme : pourquoi des gens meurent de faim alors que certains pays ont tout pour eux ? Comment peut-on avoir assez de sang-froid pour assassiner un autre être humain, parfois juste parce qu'il vous a fait un tête à queue en voiture ?

*Ne rentre pas là-dedans, tu n'auras jamais fini !* songea-t-elle tout en terminant sa salade composée, un sourire aux lèvres à l'attention de son amie.

Garance reçut sa tape sur l'épaule avec amusement, et lui lança un regard plein de gratitude. Pour plusieurs choses, et elle savait que Lili comprendrait tout de suite. Pour être là, pour accepter de venir et de la voir courir, pour faire partie de sa vie. Quatre ans que cette amitié avait débuté, déjà... Et durant ces années, elles avaient appris à ce connaître, assez bien pour que dans de telles situations les mots soient superflus. Se parler avec des regards, c'était possible et ça n'arrivait pas que dans des séries TV ou avec des amoureux transis ! Même en amitié on trouvait ce genre de choses, si l'entente était vraiment excellente et si l'on avait une grande complicité avec la personne concernée. Comme c'était le cas avec Lise. Parfois, Garance pouvait se trouver un peu trop excessive dans ses démonstrations d'affection, mais quand on la connaissait bien on se rendait compte que non, elle n'était pas dingue, juste heureuse de se sentir entourée par des gens aussi géniaux.

Il y a deux ans, une rumeur avait été lancée dans le domaine, comme quoi elle serait en cachette avec William qui était encore un élève de l'école, avant cette horrible chute qui avait mis fin à ses études. Et tout ça pour quoi ? Juste parce que Garance se sentait bien avec lui et qu'elle lui racontait de nombreuses choses. Ils s'étaient découvert des trucs en commun et passaient du temps tous les deux, en toute amitié. Seulement c'était sans compter les mauvaises langues de l'écurie, qui avaient commencé à huler de partout qu'ils étaient en réalité amoureux. Bien sûr, ils ne s'en étaient pas formalisés et en avaient parfois bien ri : ah l'imbécilité des jeunes de leur âge... Puis, n'ayant rien fait pour leur donner raison - ni même tort, ce qui aurait jeté de l'huile sur le feu, ils avaient simplement ignoré les remarques et les questions - la rumeur était partie aussi vite qu'elle était venue...


*Ca m'étonne que l'un d'entre eux n'a pas encore trouvé le moyen de dire à toute l'école que Lise et moi on cache notre homosexualité - et notre couple - derrière cette grande amitié...* se dit-elle, cachant un rire que la propriétaire de Sweet Mint ne comprendrait pas sur le coup - même si elle l'accompagnerait dans son délire si elle savait...

Tout en ouvrant son yaourt après avoir chopé sa petite cuillère, Garance entreprit de réfléchir à la question de Lili. A quelle heure devraient-ils se lever ? Son père lui avait dit de se tenir prête à partir à six heures tapantes : ils avaient deux heures de route avant d'arriver au champ de course, et celle-ci se déroulerait en milieu d'après-midi. La jockey devrait donc se lever aux alentours de quatre heures de façon à se préparer elle-même puis à s'occuper de Shetan avant qu'il ne monte dans le van. Heureusement qu'il n'était pas chiant à ce niveau-là d'ailleurs. Certaines montures pouvaient mettre une demi-heure avant de monter dans le véhicule ! Garance n'imaginait pas à quelle heure ces personnes-là devaient se lever pour ne pas arriver en retard quelque part ! Shetan était sage et n'opposait aucune résistance, tout comme lorsqu'il s'agissait de rentrer dans les starting-gates. Pourtant, ça n'avait pas été une partie de plaisir de lui apprendre ! Garance avait encore des souvenirs de chutes cuisantes lors de cette étape. Mais c'était pour la bonne cause : il adorait les courses et se plaisait à défier d'autres chevaux.


- On part à six heures, donc tu te lèves quand tu veux ! Pour préparer Shetan ça devrait aller, c'est quand on sera sur le terrain qu'un coup de main sera le bienvenu, dit-elle en souriant. Il va falloir que j'aille m'occuper des dernières formalités de la course avec mon père quand on arrivera, et comme je ne voudrais pas laisser Shetan trop longtemps dans le van, je te laisserais le soin de mettre le futur vainqueur dans son box.

Bien sûr, elle savait que Lise ne refuserait pas cette aide, et qu'elle le ferait même avec plaisir. S'il y avait bien une chose que Garance refusait du monde des courses, c'était un lad qui était en général attribué à chaque cheval qui courrait dans la journée. Non pas que Shetan ne le laisserait pas faire, mais elle ne connaissait pas ces gens et refusait que quelqu'un en qui elle n'avait pas confiance s'approche de son étalon. Souvent du coup, ce dernier attendait quand même dans le van pendant que sa prioprio signait les derniers papiers, et elle le descendait une fois que tout ceci était terminé. Mais puisque Lise venait ce dimanche, elle pourrait facilement le prendre en charge à l'arrivée. S'il y avait bien quelqu'un avec qui elle laisserait Shetan sans risquer pour sa santé, c'était elle. Et puis, on sentait dans le comportement du pur-sang arabe qu'il l'adorait tout autant que Garance elle-même !

Lorsque Tyler et Aaron entrèrent dans la salle à manger, et que par conséquent la petite cuillère de Garance resta en l'air, Lili ne mit pas longtemps à comprendre les raisons d'un tel blocage. Un petit sourire s'afficha sur les lèvres de la jockey alors que la demoiselle rougissait presque imperceptiblement, mais néanmoins trop pour que son interlocutrice ne le remarque pas. Et puis, elle la connaissait et savait qu'Aaron était loin de la laisser indifférente. Dommage, il ne semblait pas si intéressant que ça et Garance pensait intérieurement qu'il ne méritait pas Lise. Ne serait-ce que parce qu'il était ami avec ce **** de Tyler.

Tyler Ellison. Un nom qui faisait monter la moutarde au nez de Garance dès qu'il lui arrivait aux oreilles. Il était certes mignon, avait de magnifiques yeux et se trouvait être bien bâti pour un garçon néanmoins pas très grand - normal, sinon il ne pourrait pas étudier le steeple-chase. D'aspect extérieur donc, il avait tout pour plaire. Mais sa personnalité gâchait tout. Il était nombrilisite, calculateur et ne supportait pas que quelqu'un le dépasse. Les jeunes 1ère années ? Il leur passait devant en bombant le torse comme un coq dans une basse-cour. Il détestait Garance pour une seule raison : la jalousie. Il était plus âgé qu'elle et était encore en étude de steeple alors que la jeune Lexington avait déjà quelques belles courses de niveau national derrière elle. Les journaux mentionnaient son nom, alors que lui était encore dans l'ombre. Garance n'était pas du genre à se vanter, mais rien que pour ennuyer Tyler elle aimait raconter sa dernière course juste quand il passait dans le coin. Depuis qu'il était arrivé à l'école, ils s'étaient toujours soigneusement évités, mais l'envie de lui coller son poing dans la figure tenaillait la brunette. Elle se retenait, cela dit un jour ça pourrait bien partir.


- Jamais de la vie ! répondit aussitôt Garance lorsque Lise demanda s'il allait courir. Il l'a fait une fois dans une petite course parce que mon cher oncle a jugé bon de bassiner son frère avec ça, mais maintenant c'est fini. Ca le fout en rogne de voir qu'il doit encore attendre avant d'avoir son diplôme de l'école et de se faire embaucher...

En effet, John Lexington adorait Tyler parce que selon lui, c'était le genre de gars qui arriverait toujours à faire ce qu'il voulait dans la vie. Juste parce qu'il osait écraser les autres sans penser aux conséquences. En gros, son égoïsme faisait de lui quelqu'un qui comprenait tout à l'existence et qui réussirait. John adorait sa nièce - et inversement - mais la trouvait trop "gentillette". Garance ne suppportait pas le fait que son oncle soutienne un mec comme Tyler, surtout qu'il rêvait de les voir faire ami-ami tous les deux. C'était malheureusement le sujet de la plupart de leurs disputes, mais la brunette ne lâchait pas et ne lâcherait jamais : Tyler était un con, point barre. John avait réussi à le faire participer à une course sans grande importante récemment, et depuis beaucoup d'élèves s'imaginaient qu'il serait le premier d'entre eux à "bosser" avant d'avoir fini ses études. Mais Garance avait été voir son père et lui avait expliqué que ça ne pouvait pas se passer comme ça, que c'était un traitement de faveur inadmissible. William avait avoué l'avoir fait pour que son frère le laisse tranquille, mais que ça ne se reproduirait pas. Sa fille était sortie du bureau sans tout comprendre à l'histoire, le plus important étant de toute façon que Tyler ne fasse plus aucune course avant son examen final, au même titre que les autres.

- Alors, lança-t-elle après quelques secondes de réflexion avec un sourire complice, tu comptes te faire inviter par Aaron au bal de la rentrée ?

_________________

SHETAN ~ NE DU SABLE, ENFANTE PAR LA NUIT NOIRE ET PLUS RAPIDE QUE LE VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wah-stables.1fr1.net
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   Lun 18 Aoû - 22:45

[Ooups xD Merci d'avoir réparé ma bourde Garance, tu est une perle Hug et encore mille excuses pour ce retard immense. J'espère que mon RP sera à l hauteur du tien ]


Le regard que Garance lui lancea pour la remercier en quelque sorte de venir avec elle fit très plaisir à Lise. Bien sûr, elle savait très bien que Garance était attachée à elle, et qu’elle pouvait compter mutuellement l’une sur l’autre, mais le fait de voir tant de gratitude dans les yeux de son amie lui fit très chaud au cœur. Garance et elle passeraient sûrement moins de temps ensemble que l’année dernière, car leurs emplois du temps respectifs étaient de plus en plus remplis, mais Lise savait malgré tout qu’elle sauraient toujours trouver le temps de partager de bons moments, que cela soit devant un repas comme maintenant où bien le soir dans leur chambre d’internat …
Ce sourire que Garance venait de faire avait toujours eu beaucoup d’importance pour Lise, elle était d’ailleurs intimement persuadée qu’il était totalement contagieux. Le bonheur de Garance faisait plaisir à voir, et comme la jolie brune avait souvent ce sourire aux lèvres (du moins tant que le jeune Tyler n’était pas dans les parages) passer du temps avec elle était toujours un bonheur. Et pour Lise, la faire rire à coup de blague ridicule était probablement encore plus drôle, aussi elle le faisait très souvent.


Son amie lui répondit ensuite que le départ des Wild At Heart Stables était prévu vers six heures, ce qui semblait tout a fait correct pour un concours, et ce que l’organisme de Lise parviendrait très sûrement à surmonter. Et si Garance savait faire rentrer son magnifique pur sang arabe dans un van toute seule, Lise savait cependant qu’il était toujours sympathique d’avoir quelqu’un avec qui parler dans les heures qui précédaient la cours, ou tout simplement une présence à ses côtés, même silencieuse. Certains prétendus champions se plaisaient à être désagréables, et se permettait même parfois des comportements idiots juste avant une épreuve, snobant tout le monde et se considérant comme des demis dieux. Heureusement, Garance n’était pas de ces gens là, et même si parfois elle était trop concentrée pour être bavarde, cette phase n’arrivait en général que quelques secondes avant le départ, ce qui était plus que pratique pour entretenir une relation amicale avec la jeune et talentueuse cavalière.

Lise aimait passer du temps avec ceux qui préparaient des concours, et encore plus quand ces personnes se révélaient être ses meilleurs amis, elle avait systématiquement une confiance totale non seulement en eux, mais également en leur capacité. Garance par exemple, était l’une des jockeys les plus doués de sa génération, il n’était donc pas bien difficile de croire en elle. Et ainsi, au delà de l’immense amitié que Lise avait pour elle, Garance était aussi un grand modèle de réussite. Lise l’écouta répondre tout en finissant son plat, et poursuivit ensuite avec un sourire et en parlant très vite pour simuler une grande excitation.

- Ouah, tu veut dire que je vais pouvoir m’occuper de Shetan toute seule pendant plus de huit minutes ? puis elle ouvrit de grands yeux et prit un air perdu, je crois que je vais vraiment avoir du mal à y arriver.

Lise plaisantait évidemment une fois de plus. Elle accompagnait Garance à de nombreuses de ses courses, et savait très bien comment gérer le sublime pure sang arabe. Même, au cours des nombreuses années qu’elle avaient passé ensemble, Lise avait appris à connaître le noiraud, et même à l’apprécier énormément, pratiquement autant que Sweet Mint. La beauté et le charme de Shetan l’avaient beaucoup impressionné au départ, mais maintenant elle y était vraiment très attaché, et se plaisait à aller le voir parfois dans son box, juste histoire de l’admirer un peu et de voir comment il allait. Elle tirait d’alleurs une certaine fierté de pouvoir se permettre d’aller voir ainsi ce si beau et si talentueux cheval, de nombreux nouveaux la regardait avec des yeux comme des soucoupes lorsqu’elle rentrait parfois Shetan et Sweet Mint du paddock en même temps. C’était aussi ça l’un des avantage d’être en quatrième année …


Lise adorait ce statut qui lui était apporté de par son ancienneté aux WAH Stables. Ainsi, lorsqu’elle s’entrainait avec Sweet Mint, quelques élèves de première année la regarderaient sûrement avec des yeux brillants d’étoiles, parfois même quelques troisième année viendraient trainer autour avec une pointe de jalousie. Elle savait que lorsqu’elle rentrerait au box, celui-ci serait très certainement tout nettoyé et propre, et ceci grâce à la générosité de Nikki. Que lorsqu’elle brosserait son aspirtauer à poussière de cheval, Arwen ne serait certainement jamais bien loin et toujours prête à lui donner un coup de main. Lise avait ses petites habitudes ici, elle avait appris à connaitre de très nombreuses personnes et se sentait ici comme dans une famille, la supportant dans ses phases les plus dures, et l’épaulant lorsqu’elle en avait besoin.


Toute à ses pensées joyeuses et emplies de bons sentiments, Lise ne s’apercut qu’au bout de quelques secondes que Tyler et Aaron étaient entrés dans la salle a manger. Elle n’eut pas le loisir de masquer ses sentiments comme elle l’aurait voulu, mais après tout Garance était tout à fait au courant de ce qu’elle ressentait pour Aaron. Lise ne savait d’ailleurs pas vraiment si son amie pourrait rester silencieuse si elle finissait par sortir avec Aaron. Sa meilleure amie était en effet l’une des détraqueuses les plus importantes de Tyler Ellisson, jeune jockey très beau, mais aussi totalement insuportable. Il jalousait Garance depuis des années, et ne se privait pas de le clamer haut et fort, et d’être chaque jour plus dur avec elle. Qui plus est, il ne supportait pas d’être considéré comme moins bon qu’elle en course. Ce qui était pourtant la réalité, mais son ego surdimensioné devait l’empêcher de s’en apercevoir. Garance se savait meilleure que lui, et elle était pourtant bien plus humble : elle n’avait jamais supporté les vantards. En fait Tyler était composé de l’ensemble de tous les défauts que Garance détestait, aussi, il paraissait logique que celle-ci déteste autant Tyler. Lise savait pertinemment que Garance refuserait tout l’or du monde simplement pour faire croire qu’elle l’appréciait, en plus d’être incoruptible, Garance avait ses principes, ses idées, et elle s’y tenait, ce qui était une des qualités que Lili appréiciat beaucoup chez sa brunette d’amie. Tyler avait, lui, pour meilleurs amis Aaron et Steeve, et le premier avait clairement fait craquer Lili. Doux et calme, celui-ci était presque l’opposé de Tyler. L’amitié qui les unissait sembler pourtant étrangement solide, et Lise avait déjà songé que se rapprocher de Tyler pourrait la rapprocher de Aaron. Mais, pour Garance, elle avait décidé de s’empêcher d’agir de la sorte.



Garance parut d’ailleurs choquée lorsque Lise lui demanda si Tyler courrait le dimanche. Une aberration en effet, elle avait posé la question bêtement alors que son cerveau était trop occupé a surveiller Aaron, plus pour meubler la conversation que comme une réelle question. Elle regarda Garance et attendit qu’elle ait fini de parler de son grand ennemi pour afficher un sourire un brin sarcastique sur ses lèvres, riant intérieurement du sort de ce paaauvre Tyler.


- Tu as raison excuses moi, je … je pensais à autre chose.

Elle baissa les yeux vers la fin de son repas et plongea sa cuillère avec désespoir dans son pot de yahourt. Elle ne pourrait sûrement jamais sortir avec Aaron, ni même passer plus de temps avec lui, étant donné qui il fréquentait. De plus, la froideur qu’elle ressentait entre eux ces temps ci n’augurait rien de bon, et la déprimait plus qu’autre chose. Mais, qu’importe, ce n’était pas le moment de se plaindre alors que son repas avait été éclairé par la compagnie de Garance. Elle leva des yeux pétillants de joie vers son amie lorsque celle-ci la questionna sur le bal, ce qu’elle pouvait être une enfant quand elle voulait ! … Lise avait cette qualité, elle voyait toujours l’aspect positif d’une situation et tâchait de toujours voir la vie du bon côté. Un enseignement qu’elle avait conservé et mis en pratique le plus possible depuis la mort de son père, qui était toujours heureux de vivre. Un petit sourire s’afficha sur son visage avant qu’elle ne se décide à répondre


- Je ne sais pas trop … peut être bien que je vais envisager cela …

Elle ne savait pas vraiment comment se débrouiller mais savais que Garance pourrais l’aider, en effet dès qu’elle le pouvait, son amie mettait en œuvre toute son ingeniosité et toute sa malice pour aider Lise. Et les casses têtes amoureux de cette dernière les avaient occupés de longues et nombreuses heures durant les années précédentes ... Lise s’approcha ensuite un peu plus prés de son amie, pour finir par lui chuchoter :



- Mais je vais avoir besoin de toi sur ce coup là je pense !

Elle lui adressa ensuite un clin d’oeil complice, savourant ce fameux « sourire contagieux » que Garance fit. Comme souvent, Lise se demanda qui elle serait aujourd’hui, sans une amie aussi formidable que Garance à ses côtés. Bien peu de choses pour sûr. Elle lui adressa un sourire et la questionna ensuite :



- Et toi, tu comptes y aller seule, ou … ?



Evidemment, Lise se doutait de la réponse que lui donnerait son amie. Il étaity fort peu probable en effet que Garance ne se rende au bal avec Valmont Callum, le seule jeune homme qui pouvait pourtant l’interesser ici. Tous deux étaient d’ailleurs si timides et hésitants que Lise se demandait parfois si ils pourraient un jour sauter le pas et oser aller plus loins que l’amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repas Entre Amies [Liliii ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repas Entre Amies [Liliii ^^]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eileen&Lou | retrouvailles entre amies
» Repas entre Populaires : On vous souhaite un excellent repas !
» Un p'tit resto entre amies ! (Autumn/Mila)
» Chasse entre amies... || PV Caresse de Lune
» Retrouvailles féeriques entre amies... {Les Winx}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild At Heart Stables :: ~ Wild At Heart Stables - Maison & Dortoirs ~ :: » La Salle à Manger-
Sauter vers: