BIENVENUE DANS L'ECOLE D'EQUITATION LA PLUS REPUTEE DE CALIFORNIE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Mer 2 Juil - 23:39

Lise poussa la lourde porte de l'écurie, et un rayon de lumière éclaira peu à peu son corps. Lise avait toujours adoré l'été, la chaleur, les rayons du soleil qui semblaient éclairer un jour nouveau, la rentrée aux WAH Stables ...Et même si en septembre le soleil s'éloignait un peu, il était toujours présent ici.

Sa longe rouge et son licol à la main, elle se dirigea le long du chemin soigneusement entretenu vers le paddock où était Sweet Mint, pour sa "petite sortie détente quotidienne". Un sourire illumina le village de Lise, Sweet lui aussi adorait l'été, il était plein de peps et de tonus, sa robe brillait comme jamais et il semblait caracoler en permanence. Lise ne s'était jamais entendu avec un cheval aussi bien qu'avec Sweet, elle l'adorait profondément. Songeant à lui, elle marchait d'un pas joyeux vers le paddock où elle l'avait laissé une heure plus tôt. Le cliquetis régulier du licol avait déja alerté son cheval, mais Lise songeait à autre chose, les yeux tournés vers l'horizon.

L'été aux WAH Stables ... Quatre ans plus tôt, elle aurait pleuré de tristesse devant cette perspective, et maintenant elle s'en faisait une immense joie. La rentrée des nouveaux était un des évènements clés de l'année, et lorsque Lise leur avait présenté le domaine, elle s'était d'ailleurs liée d'amitié avec la jeune Arwen Coren. De même tempérament qu'elle et d'origine sociale modeste, la jeune fille avait tout de suite frappé Lise par son talent. Elle lui avait curieusement rappelé elle même, le premier jour où elle était arrivé aux WAH Stables, et depuis ce jour Lise avait pris l'adorable Arwen sous son aile et croyait réellement en ses chances de réussite.

Pensant à elle, Lise était perdue dans ses pensées, et ce ne fut que lorsque Sweet renacla aprés être arrivé à ses côtés au petit trot qu'elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule dans le coin des paddocks. Elle plissa les yeux, aveuglée par le soleil et intriguée par la silhouette qui se situait à une trentaine de mètres d'elle. Et quelle ne fut pas sa surprise de voir Arwen, avec le sublime Pelayo en longe. Lise était aux anges, elle avait trés envie de passer du temps avec la jeune femme, et simplement en y pensant, elle était exaucée. Elle ferma les yeux quelques secondes et pensa trés fort :


- Je voudrais gagner un milliard de dollars

On ne savait jamais aprés tout. La jeune fille n'étant qu'a une vingtaine de mètres d'elle désormais, Lise s'approcha d'elle sans ouvrir à Sweet mint. Elle ne savait pas vraiment si les deux mâles s'entendraient et préférait être prudente. Elle s'avancea d'Arwen et de Pelayo en leur adressant un grand sourire, et une fois arrivée à leur hauteur elle dit :

- Hey, salut Arwen !elle porta son regard sur son sublime cheval pommelé et salut Pelayo, vous allez bien tous les deux ?

Le jeune étalon avait une robe purement spectaculaire, et Lise avait appris qu'il n'était pas toujours tendre avec d'autres personnes qu'Arwen, aussi elle évitait de lui gratouiller les oreilles et autres papouilles traditionelles. Sweet et Pelayo étaient tous deux dans l'écurie SUMMER, aussi elle se dit que finalement, elle pourrait aller chercher le jeune hongre, tout devrait bien se passer. Elle ne perdait d'ailleurs pas espoir de pouvoir un jour caresser le grand étalon pommelé. Alors qu'elles parlaient, elle se dirigea vers l'ouverture du paddock, tira délicatement l'élastique électrique qu'elle ferma derrière elle tout en écoutant Arwen qui s'était arrêtée pour l'attendre. Elle boucle le licol rouge de ce dernier autour de sa tête, et passa sa main le long de son encolure avec amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 3 Juil - 13:15

Arwen s'était levée ce matin là avec une seule pensée, on était enfin dimanche! Non pas qu'elle en avait déjà assez de WAT Stables ou quoi que se soit mais, après deux mois de vacances, la première semain lui avait paru plus que longue et difficile à endurer. Elle se doutait bien que ça ne pourrait que passer mais, pour l'instant, elle avait apprécié de pouvoir faire une bonne grasse matinée, bien au chaud sous sa couette. Lorsqu'elle s'était finalement réveillée, toutes les autres filles étaient déjà sorties du dortoir depuis longtemps et Arwen avait donc pu profiter de la salle de bain pour elle toute seule. Elle s'était habillée simplement, d'un débardeur blanc et d'un pantalon d'équitation en jeans, à la manière cowboy.
Elle avait fait un rapide crochet par la cuisine avant de se diriger en sautillant vers les écuries, croquant dans sa pomme. En l'entendant arriver, Pelayo avait tout de suite sorti sa tête, l'accueillant avec un petit henissement.

- Salut mon beau!

Arwen posa sa tête sur le front du fier étalon, le calinant par la même occasion. Celui-ci renacla, signe qu'il aimait cette marque d'affection. Croquant une dernière fois dans la pomme, elle lui tendit le trognon, qu'il avala en une bouchée alors qu'elle lui passait son licol. Ouvrant la lourde porte de bois de son box, elle sortit Pelayo de sa demeure pour qu'il se dégourdisse les jambes. C'était dimanche pour tout le monde, ainsi elle lui accordait également un jour de repos, le faisant juste marcher autour de la propriété. Elle lui passa un rapide coup de brosse pour enlever les surplus de poussière puis ils se mirent en route.
Ne manquant pas une occasion de se faire remarquer, Pelayo caracolait fièrement au bout de sa longe, tête haute, relevant bien les antérieurs. Arwen secoua la tête, amusée, un sourire aux lèvres. Lorsqu'ils arrivèrent au niveaux des paddocks, Arwen vit au loin la silouette d'une jeune femme et d'un cheval. Elle se demandait qui cela pouvait bien être, même si elle ne connaissait pas encore tout le monde ici.
Après être avancée d'une dixaine de mètres, elle reconnu enfin, à sa longue chevelure blonde, qu'il s'agissait de Lise. Sûrement avait elle reconnu Arwen également car elle avançait dans sa direction. Une fois arrivée à leur hauteur, elle les salua, tout en faisant marche arrière pour retourner vers Sweet Mint. Arwen aimait bien son aînée, qu'elle avait recontrée le jour de la rentrée. Lise l'avait tout de suite prise sous son aile, au grand bonheur de la campagnarde, qui se sentait ainsi protégée et plus en confiance. Les deux jeunes femmes se ressemblait beaucoup, aussi calme l'une que l'autre, et avaient ainsi sympathisé rapidement.

- Ca va très bien et toi?

Elle s'approcha un peu du paddock, pour gratouiller le nez de Sweet Mint. Elle calina ensuite son Pelayo, pour ne pas qu'il soit jaloux. Il regardait le hongre avec curiosité mais sans aucun signe de supériorité ou d'un comportement digne des étalons. Après tout, tel cavalier, tel cheval et, à l'image d'Arwen, Pelayo n'aurait jamais fait de mal à une mouche. Du moins, il n'aurait jamais fait de mal à un autre cheval, avec les humains, c'est une autre histoire.
Mais Arwen en doutait pas, qu'à force de voir les allées et venues des élèves devant son box, Pelayo deviendrait plus amical et se laisserait finalement caresser par d'autres personnes qu'elle. Mais pour l'instant, cela lui plaisait assez d'être la seule à pouvoir approcher le magnifique étalon qu'était le sien. Tout le monde a bien le droit d'être un peu égoïste de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 3 Juil - 16:54

Le soleil sur les chevaux d'Arwen leur donnait des reflets blond roux adorables, et son gentil sourire ne faisait que la rendre plus jolie. Elle s'était gentiment approchée du grand hongre bai brun de Lise pour lui gratouiller le nez dans un geste tendre. Elle était adorable. Lise sourit, et répondit tout en sortant Sweet Mint de son paddock :

- Tout va bien pour moi, le dimanche, c'est un jour formidable aux WAH Stables. Elle se tourna vers Sweet Mint et plissa le nez en souriant Hein mon Sweet ? On se fait tout beau tous les deux pour la semaine, il adore le dimanche.

Elle se tourna pour fermer la barrière du paddock tout en faisant attention de ne pas effrayer les deux chevaux avec l'électricité : cela pourrait générer un galop de frayeur assez atroce pour des chevaux ayant autant de puissance ... Une fois qu'elle eut fermé la barrière, elle passa aux cotés d'Arwen pour lui parler sur le long chemin de pierre polies qui les menaient à l'écurie. Elle en profita pour regarder le cheval de son ami : elle était presque en extase devant la beauté de ce dernier, puissant et équilibré, il avait le profil du cheval idéal, ses deux oreilles vers l'avant, il semblait à la fois intrigué et curieux de voir Sweet Mint aussi prés de lui, mais le courant semblait passer. Sweet lui, avait désormais l'habitude de voir d'autres chevaux, et il avait regardé Don Pelayo Del Azul quelques instants, juste histoire de voir avec qui il allait marcher un peu, puis avait commencé à marcher en jetant des coups d'oeil autour de lui. La chaleur, l'odeur autour d'elles et le bruit des sabots de leurs deux chevaux étaient trés agréable, c'était un jour parfait aux WAH Stables.

- Et vous, qu'est ce que vous avez l'habitude de faire le dimanche ?

Si Arwen faisait une ballade, pour sûr Lise se ferait un plaisir de l'accompagner. Elle connaissait les meilleurs coins pour aller se ballader, et ainsi elles auraient l'occasion de faire encore plus connaissance. Personne d'autre ne semblaient les entourer, elles étaient simplement toutes les deux. Le bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 3 Juil - 17:28

Arwen sourit le plus gentillement du monde à Lise. Elle avait beau avoir dix huit ans, elle avait garder la candeur et la naïveté des enfants, sûrement parce qu'elle n'avait jamais quitté sa campagne et qu'elle n'avait donc jamais pu devenir adulte comme tous les adolescentes de son âge, à passer son temps dans les boutiques, à se maquiller et à s'interesser aux garçons. Elle n'avait jamais eu de groupe d'amies avec qui s'amusait, ses seuls camarades de jeu étant les chevaux de son oncle et les animaux de son père. Cela allait lui faire du bien de cotoyer des personnes plus agées et matures qu'elle.
Elle regarda autour d'elle alors que Lisa sortait Sweet Mint du paddock. Il était vrai que le centre était magnifique, lumineux sous le soleil d'été. L'herbe, verte et tendre, poussait sans complexe, le sable de la carrière avait des reflets dorés et on entendait au loin les henissement des chevaux. Le rêve, pour tout passionné d'équitation. Et il s'agissait de la réalité pour Arwen, qui se rendait compte de la chance qu'elle avait d'être inscrite à WAH Stables.
Alors qu'elles se mettaient doucement en route le long du chemin, leurs montures les suivant docilement, Lise lui demanda ce qu'elle faisait en temps normal le dimanche.

- J'habitais chez mon oncle, car il était plus près du lycée que mes parents. Alors le week end, avec Pelayo, on rentrait à la maison. Le samedi, on allait chez moi par les champs et le dimanche, on retournait tranquillement chez mon oncle par la route, parce que ça allat plus vite et parce qu'on avait joué toute la journée à faire les cowboys avec les vaches de mon père... Donc on prennait le chemin le plus court pour pas que Pelayo soit trop fatigué...

Elle parlait facilement d'elle et de sa vie, tout simplement parce qu'elle n'avait rien à cacher. De plus, ce genre de souvenirs étaient assez sympathiques à raconter. Elle aimait la vie qu'elle avait, vivant entre chez elle et chez son oncle, même si c'était assez difficile de vivre loin de ses parents. Mais, dans un sens, cela lui avait permis de ne pas être trop dépaysée une fois installée ici.

- Et toi, tu faisais quoi? Tu avais déjà Sweet à l'époque?

Elle avait envie de faire connaissance avec Lise et le meilleur moyen pour cela était de poser des questions, tout simplement. Surtout qu'il ne s'agissait pas encore de choses trop indiscrètes pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 3 Juil - 17:56

Lise écoutait Arwen, qui lui expliquait la vie qu'elle menait avant. Elle sentait comme une pointe de nostalgie dans sa voie, qu'elle comprenait tout a fait à vrai dire. Elle aussi, a sa première année, avait été emerveillée par des écuries aussi superbes, l'ambiance qui régnait ici et la quasi perfection des lieux, mais il y longtemps eu une pointe d'amertume en elle, d'avoir quitté New York et tout ce qu'elle était avant. Ici, elle n'était personne lorsqu'elle était arrivée. Seule, elle n'avait pas mis longtemps à se faire des amis, mais c'était étrange, elle était comme une autre personne, plus mûre et plus posé lorsqu'elle était aux WAH Stables, et plus enfantine et taquine lorsqu'elle était à New York.

Si Arwen et elle n'avait pas du tout eu le même parcours, elles se ressemblaient tout de même beaucoup, et Lise était enchantée de passer du temps à lui parler. Arwen avait une telle fraicheur lorsqu'elle parlait, ses yeux pétillaient ... Lise lui sourit.


- Ca devait être formidable. La campagne, les grands galops dans les champs, les vaches ... J'aurait beaucoup aimé connaitre ca, ca a l'air si formidable quand tu le racontes.

Elle baissa les yeux pour regarder le bout de ses boots éraflées et polies par le temps et les heures quotidienne de monte. Elle qui n'avait toujours connu que le bitume de l'Upper East Side et le ranch ultra moderne de son oncle avait toujours eu un grand interet pour les gens qui avaient pu grandir dans la campagne. Souvent d'ailleurs, ceux ci étaient bien meilleurs qu'elle en équitation, ayant l'habitude de monter dans n'importe quelle conditions, ils étaient souvent bien plus stable qu'elle, en ballade comme en cross. Lise, elle, ne connaissait que les sols réguliers des ronds de longe de voltige ou des parcours de CSO... Mais elle ne perdait pas espoir d'avoir un jour une assiette digne d'un cow-boy, aussi chaque jour elle se balladait avec Sweet un peu n'importe où, mais ils étaient tout deux assez mal à l'aise, ce qui les mettaient souvent tous deux dans des situations riddiculement périlleuses. C'était exactement la raison pour laquelle elle se balladait le plus souvent seule, par respect pour son image ^^.

Lise se tourna vers Sweet lorsque Arwen parla de lui. Superbe, sa robe bai brillait au soleil. Elle lui enleva un peu de poussière qu'il avait sur l'épaule avant de répondre.


- Je l'ai eu il y a trois ans, à mon entrée ici. Je me souviens du jour où je l'ai eu, c'était un jeudi. Il était tout beau dans l'élevage, et quand je l'ai monté, j'ai tout de suite su qu'il était le cheval de ma vie.

Elle eut un petit rire en regardant Arwen, se sentant riddicule. Mais c'était tellement vrai aprés tout. elle poursuivit, un large sourire au lèvres :
- Et en fait, dés que je l'ai acheté on s'est super bien entendu. Il est sacrément bosseur ce Sweety, alors tout les dimanches, je lui accorde une petite pause, je lui fait une mise en beauté, je le cajole ... Il adore les dimanches.

Elle regarda une fois de plus son grand hongre, admirant la musculature de son encolure. Il tourna son regard brun vers elle quelques secondes, et elle lui adressa un grand sourire. Elle poursuivit ensuite la conversation avec Lise.

- Et toi, comment a tu eu Pelayo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 3 Juil - 20:33

Arwen avait passé un bras au dessus de l'encolure de Pelayo, qui baissa alors un peu la tête par reflexe, lui permettant ainsi de s'appuyer contre lui. elle ne mettait pas tout son poids sur lui, bien sur, mais aurait très bien pu, vu la force de l'étalon et son poids comparé à elle. Elle écouta Lise avec un sourire franc aux lèvres. En l'écoutant parler, elle se rendait vraiment compte de la chance qu'elle avait eu de vivre à la campagne. Cela devenait tellement rare, avec les villes qui s'étendaient de plus en plus, les exploitations agricoles devenant des résidences ou des centres commerciaux.
Heureusement pour elle, elle avait vécu au beau milieu de nul part, ce qui lui avait permis d'experimenter toutes sortes de choses à cheval. Le simple fait de galoper derrière tout un troupeau de vaches, brides battues, lui avait donné une assiette de fer. De plus, elle était loin d'avoir froid aux yeux et elle avait fait les quatre cent coups avec Pelayo, effrayant ainsi ses parents et son oncle lorsqu'ils la voyait revenir, des egratignures et griffures partout sur le visage et les bras. Elle savait pourtant ses limites et n'avait jamais mis sa vie ni celle de Pelayo en danger, même si leurs activités étaient parfois loin d'être prudentes.

Elle gratouilla un peu le garrot de Pelayo alors que Lise racontait son histoire avec Sweet Mint. Elle se sentait ridicule de parler du cheval de sa vie, mais Arwen savait ce qu'elle ressentait. Après tout, il en était de même pour elle et son étalon.
Elle admirait le hongre, sa robe brillant au soleil, son aplomb parfait, ses muscles bien visible. Elle ne l'avait jamais vu monté mais se dit qu'il devait être une pure merveille, avec un coup de saut impressionnant, vu la croupe qu'il avait. On ne pouvait pas en dire autant de Pelayo qui, aussi grâcieux soit il en dressage, était un vrai patapouf devant la moindre barre, même si celle ci se trouvait au sol. Elle sentait qu'elle allait bien s'amuser, pendant les cours de saut, avec un cheval pareil!
Arwen sourit alors que Lise lui expliquait ce qu'elle faisait le dimanche. Elle aussi laissait un jour de repos à sa monture, profitant ainsi du temps libre pour faire tout ce que l'on n'avait le temps de faire pendant la semaine : pansage complet, calins à gogo et détente.

- J'ai eu Pelayo pour mes quinze ans. C'était encore qu'un poulain à l'époque, noir de la tête aux pieds. C'est un pur race mais on l'a eu pour une bouchée de pain à cause de son sale caractère. Mais, dès qu'il m'a vue, il est devenu tout sage et n'arrêtait pas de se frotter à moi pour avoir des câlins. On aurait vraiment dit qu'il était fait pour moi...

Cela sembait si loin, maintenant. Tant de choses s'étaient passées entre temps. Son débourrage, eux deux apprenant les bases du dressage avec l'oncle d'Arwen, devenant de plus en plus proches au fur et à mesure que les années passaient... Elle serra ses bras autour de l'encolure de Pelayo, comme un remerciement silencieux pour tous ces bons moments passés avec lui.
Elle releva ensuite la tête, croisant le regard de Lise, dans lequel on pouvait lire beaucoup de chose alors qu'elle regardait la petite campagnarde.

- T'as commencé à monter à quel âge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Ven 4 Juil - 2:01

Arwen était attendrissante comme toujours, ainsi appuyée a son cheval. Lise se rendait souvent compte par rapport à d'autres personnes a quel point elle était dépendante des chevaux. Elle, est tous les autres bien entendu. Les chevaux avaient une place capitale dans leur vie, ils étaient ... la moitié d'eux mêmes comme quelqu'un l'avait dit Roll.
Sans Sweet Mint Lise savait qu'elle se sentirait vide d'une partie d'elle même, comme amputée. C'était atroce comme sentiment, aussi elle s'efforca de le chasser de sa tête et de profiter de l'instant présent, avec Sweet, Arwen et Pelayo à ses côtés.

Arwen semblait d'accord avec la représentation que se faisait Lise du dimanche, elles allaient s'entendre sur un point encore ... Elle poursuivit ensuite, contant à Lise sa rencontre avec Pelayo. Tout semblait parfois si simple dans la vie que tout le reste du monde pouvait s'éclipser pour quelques heures, pour quelques instants.
C'était adorable.

- Oh mince, je l'ai dit à haute voix ca ? Mais peu importe, c'est ce que je pense. Vous formez un beau duo tu sais, Pelayo et toi. Il a de l'assurance, de la prestance, et il semble fougueux vu d'ici ...

Elle scruta la crinière noire du bel étalon, puis contempla pour la énième fois sa robe sublime, et magnifiquement entretenue. Elle se souvenait du premier jour de Arwen ici, lorsque cette dernière avait assisté a un des cours de dressage des premières années. Lise avait jeté un coup d'oeil, histoire de voir un peu qui serait présent cette année, et la symbiose entre Arwen et Pelayo l'avait frappée dès les premières minutes.

- Tu sais, quand tu est en selle, il parait tout a coup si ... parfait, comme si le temps s'arrêtait pour vous laisser faire vos figures, c'est aérien et ... vous êtes sublimes.

Aprés avoir fini sa phrase, elle avait regardé Arwen dans les yeux, pleine d'admiration. Elles arrivaient toutes deux aux portes de l'écurie, et Lise attacha Sweet mint a un des anneaux de pansage à l'extérieur du bâtiment, histoire de profiter encore un peu du soleil.

- Je monte depuis que j'ai deux ans, mais sérieusement en haut niveau, depuis mes 16ans. Avant ce n'était pas possible à New York. je montais dans le Maine, dans le ranch de mon oncle. Mais ca n'était que l'été alors .. j'ai accumulé pas mal de retard disons

Elle rit légérement en disant cela. Puis elle se dirigea vers la sellerie, où elle attrapea dans chaque casier les deux sacs de pansage de Pelayo et de Sweet, avec lesquels elle revint. Elle les posa tous deux a côté des chevaux, et retourna la question à son amie.

- Et toi, depuis combien de temps montes tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Ven 4 Juil - 12:02

Les joues d'Arwen rougirent rapidement sous les compliments de Lise. Elle n'était pas habituée à ce que l'on vante ses mérites ainsi. Oh, bien sur, il y avait son oncle qui lui avait toujours dit qu'elle était douée mais c'était son oncle, justement, son jugement pouvait être faussé par son attachement. Elle n'était venue à WAH Stables seulement pour s'améliorer, sachant très bien qu'elle aurait toujours une porte de secours, à savoir qu'elle hériterait de la ferme de son père une fois qu'elle serait apte à s'en occuper. Mais, en écoutant parler Lise, elle commençait à croire qu'elle aurait peut être une chance de percer dans le milieu de l'équitation et d'en faire son métier.

- Merci, c'est gentil... Mais on débute seulement, on a encore plein de choses à apprendre, n'est pas Pelayo?

Elle gratouilla l'encolure de l'étalon qui hocha la tête, semblant acquiescer, faisant rire Arwen. Les chevaux étaient toujours aussi surprenant. Il ne s'agissait sûrement que d'une coincidence mais Arwen trouvait cela très amusant.
Heureusement, arrivées aux portes de l'écurie où elle accrochèrent leurs chevaux pour les panser, Lise changea de sujet, pour repondre à sa question. Arwen se demandait comment il était possible de monter à cheval à New York. Elle n'avait jamais visité la ville mais avait vu beaucoup de photos et de films montrant cette ville. Pauvres chevaux, entourés uniquement de béton et de gratte-ciels, ce n'était pas une vie heureuse pour eux...
Lise partit quelques instants, laissant ainsi Arwen se remettre de ses émotions, ses joues reprenant leur teinte naturelle. La blonde revint avec les affaires de pansage des deux chevaux et Arwen la remercia d'avoir le voyage pour elle deux. Elle fouilla dans son sac pour en sortir son vieux cure pied et, tapotant légèrement sur l'épaule de Pelayo pour qu'il lève la jambe, elle commença à le curer, tout en répondant à Lise.

- J'ai commencé à monter quand je me suis installée chez mon oncle, vu qu'il possède un élevage. J'avais onze ans à l'époque. Mon oncle me donnait des cours le mercredi après midi, mais j'étais tout le temps à cheval, quand j'étais pas à l'école. Alors j'ai pas mal appris par moi même, c'est le meilleur moyen pour apprendre rapidement, il parrait... Je lisais beaucoup et j'appliquais ensuite ce qui disait les bouquins... Voila!

Elle se releva, souriant à Lise, avant de tapoter sur la croupe de Pelayo pour qu'il donne son posterieur.

- C'était comment, New York? Pour monter à cheval, je veux dire...

Elle qui avait toujours vécu à la campagne était un peu facinée par les grandes villes, ce monde qu'elle ne connaissait pas. D'autant plus qu'elle n'arrivait toujours pas à se faire à l'idée que des chevaux puissent vivre dans un tel environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Sam 5 Juil - 18:37

Arwen était une modeste jeune fille, aussi Lise ne fut pas surprise que celle ci rougisse sous ces compliments. Elle aurait fait la même chose. Mais honnêtement, elle pensait ce qu'elle disait, et si cela pouvait aider Arwen à prendre confiance en elle, tout était gagné d'avance. C'était aussi quelque part son rôle de dire à Arwen ce qu'elle pensait d'elle, et elles savaient toutes deux que si jamais Arwen n'était pas brillante un jour, Lise le lui dirait tout aussi franchement qu'elle venait de le faire, mais cela n'avait encore jamais été le cas, et ça ne semblait pas être prêtes d'arriver ...
Pelayo semblait d'accord avec les deux jeunes filles, et elles rirent de bon coeur en le voyant hocher la tête. Lise avait souvent l’impression que les chevaux comprenaient ce qu’elle disait, c’était pourquoi elle se bornait à leur parler, et a souvent explique à Sweet Mint certaines choses. Evidemment, ils ne comprenaient sûrement pas tout, mais en tout cas Lise était presque persuadée que son cheval comprenait ce qu’elle voulait dire vaguement.

Arwen avait donc voulu réussir en équitation, elle s’en était donné les moyens, en lisant, et en appliquant ensuite ce qu’elle avait théorisé à cheval. C’était une bonne méthode, et qui permettait souvent d’être prêt face à certaines situations que de cavaliers sans culture équestre ne pourrait affronter. Arwen, elle était très purement prête à réagir correctement lorsqu’un cheval se cabrait ou bien l’embarquait, et ce grâce à ses lectures. Voila qui expliquait aussi pourquoi elle semblait avoir de l’avance sur les autres … s’il n’était pas toujours facile de monter, en revanche il était aisé de lire un livre de galop 8, même en étant en galop 2 et de s’en imprégner peu à peu … Encore un point sur lequel la jeune Arwen bluffait Lise, on sentait qu’elle avait une soif d’apprendre, une envie de progresser que peu de jeunes cavaliers avaient. Cela la mènerait probablement très loin.

Lise réfléchissait à tout cela tout en passant un coup de bouchon sur les jambes de Sweet Mint, qu’il avait encore allégrement utilisées comme « aspirateur à poussières » lorsque Arwen lui posa une question. Elle semblait aussi intriguée par New York que ne l’était Lise par la campagne. Lise se redressa, un grand sourire aux lèvres, avant de lui répondre tout en continuant à brosser le dos de son cheval :


- Oh tu sais … des centres équestres très modernes, tout y est artificiel, même les prés c’est … elle eut un petit rie ironique, c’est très étrange. Je n’arrive pas à savoir si les chevaux sont vraiment heureux la bas, mais en tout cas, on s’occupe d’eux. C’est … totalement différent d’ici. C’est étrange, comme une sorte de … bulle dans la ville, tu es au milieu des buildings, tu pousses une porte et c’est un petit coin de paix qui t’attend. Quoique… un coin vraiment étrange, tout y est bétonné, c’est … étrange. Si tu as l’occasion d’y aller un jour, je t’accompagnerais dans un de ces centres équestres, il faut voir ça pour le croire.

Elle aussi les sourcils, signifiant son aversion pour ce genre d’organisation équestre à son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Sam 5 Juil - 19:11

Arwen disparaissait de l'autre côté de Pelayo pour lui curer les deux autres pieds, alors que Lise tentait de lui expliquer comme étaient les centres equestres de ville. Elle se releva alors, croisant les bras sur le dos de Pelayo, les sourcils froncés. Elle essayait de s'imaginer ce que cela pouvait bien être mais avait beaucoup de mal. Encore, si on lui avait dit qu'on trouvait un centre equestre à Central Park, elle aurait pu comprendre, il y a de l'herbe verte et même un lac. Mais là...

- Mouais... J'aurais été Brigitte Bardot, j'aurais ralé depuis longtemps... Elle fait pas bien son boulot!

Avec un haussement d'épaules et une petite moue montrant sa désapprobation face à ce genre d'quitation, elle retourna à sa tâche, curant le dernier sabot.

- En plus, j'suis sûr que ça doit pas être terrible, de l'herbe artificielle... Hein Pelayo?

L'étalon bougea seulement une oreille, preuve qu'il avait entendu son nom mais qu'il n'avait pas d'avis sur la question. Elle en déduit donc que le hochement de tête n'avait été qu'un incroyable coup de chance... Ou que son cheval ne connaissait pas le mot "artificiel"! Cela pouvait être une théorie tout à fait réaliste, après tout elle avait lu qu'un cheval pouvait apprendre une bonne centaine de mots... Etrangement, c'était toujours les mots "sucre", "bonbon" ou "friandise" qu'ils retenaient facilement et non "travail", "jambette" ou "piaffé".
Elle reposa son cure pied avec le reste de ses affaires et prit le bouchon, qu'elle passa rapidement sur tout le corps de Pelayo. Elle lui avait fait un pansage complet le matin même et il avait à peine bouger depuis, il ne s'était donc pas beaucoup sali entre temps. On ne pouvait apparement pas dire la même chose de Sweet Mint, vu les nuages de poussière se formant à l'endroit ou Lise passait la brosse. A cette allure là, elle y serait encore l'année prochaine! Avec un calin et un "soit sage et pas jaloux" à l'intention de Pelayo, elle repossa son bouchon pour prendre une etrille dans les affaires de Sweet Mint, s'attaquant à sa robe poussièreuse pour aider Lise. Elle eut à peine le temps de faire trois grands cercles sur son encolure qu'un epais nuage de poussière apparu, la faisant toussoter. Elle recula d'un pas, secouant la main pour dissiper la poussière.

- Mauvaise idée apparement! Tu devrais acheter un aspirateur pour chevaux!

L'idée avait été lancée sur le ton de la plaisanterie mais Arwen avait déjà vu cet article dans un catalogue venant d'un magasin d'équitation assez réputé. Comme quoi les fabriquants ne savent vraiment plus quoi inventer...
Elle se remit tout de même à la tâche, avec un peu moins de vigueur tout de même, souriant à Lise. Elle aimait se rendre utile et aider, ainsi avait elle prit l'initiative de brosse Sweet Mint, en non pour se faire bien voir. Après tout, elle n'avait pas besoin de cela, tant les deux cavlières s'appréciaient mutuellement.

- Moins équestre... T'as des frères et soeurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lise Anderson

avatar

Nombre de messages : 164
Age : 28
<b>» Age</b> : 22 ans
<b>» Année</b> : 4éme année
<b>» Discipline</b> : Saut d'Obstacles
<b>» Monture</b> : Sweet Mint l Hongre bai l Holstein
Date d'inscription : 01/07/2008

» More About Me
» Humeur: Calme
» Pensée du Moment: L'amour c'est toujours emporter quelqu'un sur un cheval.
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Mer 30 Juil - 22:55

La jeune Arwen tentait de comprendre ce que pouvait être un centre équestre New Yorkais. Lorsqu'elle s'appuya sur le dos de Pelayo, Lise remarqua son air perplexe, qu'elle trouva adorable. Il fallait comprendre la jeune fille, elle qui ne connaissait que les grands espaces devait trouver que l'éducation de chevaux dans des bulles aux milieu des buildings était une hérésie. Elle avait sûrement raison dans le fond. Lise était de son avis, même si elle savait que sans ces centres équestres elle n'aurait jamais pu apprendre a monter à cheval et qu'elle ne serait pas ici aujourd'hui. Aussi, quelque part Lise appréciait ces centres équestres dans lesquels elle avait tout appris. Arwen eut un réflexion trés juste sur l'herbe artificielle, qui fit sourire Lise.

- Tu as raison, rien de mieux que de graaaands et vertes prairies comme ici.

Elle caressa le chanfrein de Sweet Mint, puis lui cura les abots rapidement. Lorsqu'elle attrapea ensuite son bouchon, elle crut que la fin de sa vie serait probablement arrivée avant qu'elle n'ait finit de brosser son grand bai. Quand elle vit le bouchon de Arwen venir parcourir le dos de son cheval, elle lui fut infiniment reconnaissante, et elle lui adressa un chaleureux regard plein de remerciements. Lise savait qu"Arwen ne faisait pas les choses pour "bien se faire voir" elle était totalement naturelle, ce qui était une qualité asez rare ici. Lorsque la jeune demoiselle brossa avec énergie Sweet, un immense nuage se décrocha de sa robe, et Arwen sembla impressionnée par une telle quantité de poussière. Elle suggéra ensuite à Lise l'achat d'un aspirateur pour chevaux.

- Oh, tu sais avec Sweet, ce n'est pas un, mais trois aspirateurs pour chevaux qu'il me faudrait !

Ce fut le moment que Sweet Mint choisit pour hennir tout en dodelinant de la tête, ce qui fit beaucoup rire Lise. Décidemment, les chevaux n'auraient jamais fini de la surprendre. Arwen questionna ensuite Lise sur sa famille. La demoiselle se raidit légèrement, trop imperceptiblement pour que sa jeune protégée ne s'en apercoive, mais juste assez pour qu'elle se sente triste. Elle reprit rapidement le contrôle et répondit en haussant les épaules

- Non, fille unique

Une petite moue désolée s'afficha sur son visage, pour laisser rapidement place à son eternel sourire. Si Lise avait longtemps "réclamé" une petite soeur à ses parents, elle n'avait sur que récemment que ceux ci s'étaient retrouvé stérile aprés sa naissance, et aujourd'hui elle portait à la fois le regret de ne pas avoir été soeur, mais aussi le remord d'avoir été si insistante auprès de ses parents. Si elle ne le disait pas ouvertement, Lise adorait prendre des jeunes cavalières talentueuses sous son aile, celles ci remplissaient généralement son manque de petite soeur, et elle portait d'ailleurs un attachement tout partixculier à la jeune Arwen.

- Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheriie.e-monsite.com/
Arwen Coren

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
<b>» Age</b> : 18 ans
<b>» Année</b> : Première Année
<b>» Monture</b> : Don Pelayo del Azul, PRE, gris pommelé
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Curieuse
» Pensée du Moment: Alors Pelayo, toi aussi t'aimes ta nouvelle maison?
» Relations:

MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   Jeu 31 Juil - 14:37

Trois aspirateurs? En effet, vu les kilos de poussières qu'il y avait sur le dos de Sweet Mint, Arwen ne doutait pas que trois aspirateurs ne seraient pas de refus. Enfin, rien ne valait la bonne vieille méthode de l'étrille et du bouchon, et au pire une bonne douche. Mais si Sweet Mint était perpetuellement poussièreux, Lise ne pouvait pas se permettre de le doucher tous les jours, cela serait mauvaix pour lui, surtout en hiver. Ne restait plus que les brosses... Et une bonne dose de patience!

- Je sais quoi t'offrir pour ton anniversaire alors!

Cela avait bien sur été dit sur le ton de la plaisanterie, ce n'était pas un cadeau d'anniversaire très interessant...
La conversation deriva alors sur la famille. Arwen sentait une pointe de déception dans la voix de Lise mais préféra ne pas le relever, jugeant cela trop personnelle. La question lui fut alors retournée, comme on pouvait s'en doutait.

- Fille unique aussi.

Arwen n'avait jamais osé demander à ses parents pourquoi ils ne lui avait jamais fait un petit frère ou une petite soeur mais elle se doutait bien que l'argent était le facteur principal. Sa mère s'était arrêtée de travailler à sa naissance et elle se doutait bien qu'une ferme de cow boys ne faisait pas rentrer beaucoup d'argent dans les caisses...

- Mon père voulait un fils pour reprendre la ferme familiale, il m'a eu moi! Mais bon, ça m'empèchera pas de la reprendre...

Elle avait déjà mille et unes idées de ce qu'elle allait faire de la ferme une fois en sa possession. Continuer l'elevage de vaches, elle ne pouvait pas vivre sans une dixaine de cow boys autour d'elle, adorant l'ambiance qui reignait avec eux. Ensuite, elle amènagerait la grange et les autres bâtiments pour en faire un ranch, ainsi elle avait de quoi s'assurer si elle n'arrivait pas à percer dans l'equitation professionelle. Et de quoi avoir un troit pour elle et Pelayo, soit dit en passant. Des rêves plein la tête donc, la petite Arwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Summer is a Perfect Season [pv: Arwen Coren]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Eowyn et Arwen
» DSC : De Summer à Constantinople.
» picture perfect memories - nolà

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild At Heart Stables :: ~ Wild At Heart Stables - Aménagements Extérieurs & Alentours ~ :: » Les Paddocks-
Sauter vers: