BIENVENUE DANS L'ECOLE D'EQUITATION LA PLUS REPUTEE DE CALIFORNIE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un vrai farceur [PV Philippe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalhan Xénia
» Farouche tigresse au sang chaud et au cœur tendre
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 26
<b>» Age</b> : 18
<b>» Année</b> : 1
<b>» Monture</b> : Attila de Mantzikert | Pie | Devine ?
Date d'inscription : 13/08/2008

» More About Me
» Humeur: Middle
» Pensée du Moment: Pourquoi personne ne répond à nos topics ?
» Relations:

MessageSujet: un vrai farceur [PV Philippe]   Sam 16 Aoû - 14:37

Il faisait chaud aujourd'hui, Kalhan était fatiguée, elle avait vraiment du mal à s'habituer à l'école. Avoir passé son année de terminale à faire l'école buissonnière ne l'avait pas empêché d'avoir son bac mais elle avait perdu le rythme, heureusement pour elle coté équitation elle n'avait pas perdu la main. Cet après-midi la elle avait un peu de temps libre pour sortir Attila avant d'aller emmener les petits débutant pour une promenade.
De jour en jour elle commençait à être complètement dingue de son étalon, même s'il était imprévisible et violent, elle l'aimait tout simplement. Avant d'arriver à la carrière elle avait passé 10 minutes à la porte de son box à essayer de faire bouger le gros derrière d'Attila qui avait trouvé comment empêcher quelqu'un d'entrer : montrer ses jolies fesses à la porte. Mais qui peut résister à une carotte ? Razz
Elle l'avait rapidement brossé entre deux coup de dents, Attila voulait qu'on l'admire il n'allait donc pas se salir, même son box était propre, ses crottins étaient toujours aux mêmes endroits, ça plairait aux palefreniers s'ils arrivaient à éviter ses sabots et ses dents. Elle l'avait ensuite harnaché et conduit aux carrières, mais il y avait des cours dans celle réservées aux élèves, elle partie donc pour les carrières réservées aux propriétaires, tant qu'elle ne les gênait pas...

Kalhan atteignit une petite carrière avec quelques obstacles installés. Attila marchait de coté, elle était obligé de le tenir cour pour qu'il ne l'embarque pas.


- Du calme mon vieux, on va aller te dépenser, ne bouge plus là...

Attila resta parfaitement arrêter, ce n’était pas normal d'ailleurs, sa jeune cavalière resserra la sangle en évitant un coup de dents et mis le pied à l'étrier. Elle se hissa sur sa jambe... Quand Attila décida qu'il avait été assez sage, elle passait sa jambe par dessus sa croupe lorsqu'il fit un brusque écart, Kalhan bascula en arrière et se retrouva à califourchon sur sa croupe, et le cheval partit en saut de mouton.
D'une main la jeune fille s'accrocha à la selle devant elle et leva l'autre très haut en tirant sur les rênes.
Hennissant de douleur, l'étalon rejeta la tête en arrière et creusa le dos. Kalhan en profita pour se mettre en selle mais n'eu pas le temps de mettre les étriers.
Attila repartit au grand galop, Kalhan serrait les cuisses pour ne pas tomber, elle rajusta ses rênes et lui fit décrire des cercles de plus en plus petit jusqu’à ce qu’il repasse au trot puis au pas.


- Tu es vraiment timbré mon pauvre, lui dit Kalhan.

Attila soufflait fort et tirait sur les rênes pour reprendre le trot. Kalhan enfila prestement ses étriers, pas question qu’il la fasse tomber ! Après plusieurs tour de carrière elle le laissa prendre le trot, évidement l’étalon voulu partir tout de suite au galop. Son trot comme son pas était pressé saccadé, il creusait le dos pour s’échappait et se plaquait dans sa main. Excédé Kalhan le laissa partir au galop mais la aussi l’étalon voulu forcer l’allure. Elle le maintint autant qu’elle put, mais il parvint à baisser la tête et serrant le mors entre ses dents allongea son galop. Kalhan arrêta la bataille et lui rendit les rênes, elle venait sans le savoir de faire la meilleur chose possible. Etonné Attila se calma et ralentit de lui-même jusqu'à atteindre un galop moyen.
Doucement sans qu’il s’en rende vraiment compte Kalhan lui fit changer de main et avec une foulée de trot suivit d’une ruade il repartit au galop en aillant changé de pied.
Attila galopait souplement, heureux de ne plus être contraint il était beaucoup plus confortable. Dans le calme et sans perdre de rythme, la jeune fille le conduisit vers une barre au sol suivit d’un petit croisillon. Attila ne fit pas attention à la barre au sol et la heurta du postérieur. Enervé il bondit en avant et arriva sur le croisillon en parfait déséquilibre, Kalhan le redressa du mieux qu’elle put certaine qu’il allait s’arrêter, mais l’étalon la surpris, il baissa sa croupe pris son temps et fit un énorme saut de poulain les antérieur tendu. Projeter dans les airs, Kalhan agrippa la crinière bicolore de son cheval et atterrit durement sur la selle. Attila repartit au galop en secouant la tête et sans se soucier d’elle. Kalhan le ramena aussitôt vers le dispositif, cette fois il passa la barre au sol avec un petit bond mais sans s’échapper en avant, il arriva normalement devant le croisillon et fit également un énorme saut, encore une fois Kalhan n’arriva pas à le suivre et manqua de tomber. Attila assaisonna son saut de plusieurs ruades mais ne réussit pas à la faire tomber. Kalhan le fit repasser au trot puis au pas et l’arrêta au centre de la carrière.
Attila dressa soudain la tête, tendue tout entier et hennit vers la porte. La jeune fille suivit son regard et découvrit qu’un autre cavalier entrait dans la carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternara-academy.forumactif.com
Philippe Montigny

avatar

Nombre de messages : 180
<b>» Age</b> : 22
<b>» Année</b> :
<b>» Discipline</b> : Saut d'obstacle
<b>» Monture</b> : Dym
Date d'inscription : 02/07/2008

» More About Me
» Humeur: Souriant
» Pensée du Moment: Le métier, c'est ce qui ne s'apprend pas.
» Relations:

MessageSujet: Re: un vrai farceur [PV Philippe]   Dim 17 Aoû - 20:44

Encore une belle journée pour monter. Il fallait en profiter avant les longs mois d'hiver. Bien que le domaine possède un manège, monter en carrière restait le plus agréable pour tous, cavaliers comme chevaux. Alors, étant donné qu'il faisait encore beau, Philippe avait décidé de partir s'entrainer.
Dans l'écurie, le hongre bai avait hennit en reconnaissant le bruit des bottes de son cavalier. Il avait passé sa tête par dessus la porte du box et il machait son foin en regardant son cavalier s'approcher avec ses brosses, son filet, sa selle, et ses protections. A côté mangeait paisibement l'étalon d'Arwen. Il dit machinalement:


"Salut Pelayo"

Il salua son cheval de même mais ajouta l'habituel caresse. Il brossa Dym doucement et le selle. Il était loin d'être caractériel. C'était une bonne bête dans le fond: généreux. C'est tout ce que Philippe lui demandait.
Il le sella et le sortit du box, les sabots du hongre résonnaient dans l'écurie.

C'était un après-midi parfait pour s'entrainer sur des enchaînements sans viser la hauteurs. C'était ce que voulait travailelr le jeune homme.
Il arriva devant la carrière réservée à l'obstacle. Une jeune fille s'y trouvait déjà. Philippe l'observa quelques instants. Le cheval semblait faire ce qu'il voulait. A première vue c'était un étalon pie. c'était rare de trouver des chevaux de couleurs sur les circuits d'obstacles.

Le cheval s'arrêta d'ailleurs et hennit en sa direction. Dym, d'un naturel calme se mit à piaffer derrière son cavalier. Celui-ci rappella l'aimal à l'ordre par un:


"Tss"

Il lança en direction de la jeune fille:

"ça ne te dérange pas que je monte avec toi?"

Il n'aimait pas géner, certains cavaliers préféraient monter seuls. Lui ne voulait pas déranger alors il demandait. Si elle lui répondait qu'elle voulait bosser en solo, il irai dans celle de dressage et travaillerai le "bas et rond". Il avait des idées d'exercices pour toutes les situations. De la ressource était toujorus nécessaire au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalhan Xénia
» Farouche tigresse au sang chaud et au cœur tendre
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 26
<b>» Age</b> : 18
<b>» Année</b> : 1
<b>» Monture</b> : Attila de Mantzikert | Pie | Devine ?
Date d'inscription : 13/08/2008

» More About Me
» Humeur: Middle
» Pensée du Moment: Pourquoi personne ne répond à nos topics ?
» Relations:

MessageSujet: Re: un vrai farceur [PV Philippe]   Dim 17 Aoû - 21:46

Telle une statue, Attila observait le hongre en frémissant des naseaux. Il gratta le sol de son sabot et rabattit ses oreilles en arrière, sa queue battait l'air en sifflant.

- Non mais tu ne va pas l’attaquer pendant que t’y es ! souffla Kalhan juste assez fort pour que son cheval l’entende et secoue la tête, arrête tes bêtises et tiens-toi bien pour une fois !


La jeune fille observa à son tour le cheval brun qui piaffant un instant, sans doute à cause d’Attila, fut rappelé à l’ordre par un moins d’un mot. Si un jour elle arrivait à en faire autant avec son propre cheval... hum faut pas rêver, en tout cas ça ne serait pas avant un bon bout de temps on ne rattrapait pas 3 ans de vie en quelques jours.

"ça ne te dérange pas que je monte avec toi?"


Elle cligna des yeux, à force de regarder le cheval elle en avait presque oublié le cavalier. Elle ne l’avait pas encore vu dans l’école, il est vrai qu’elle n’avait pas encore fait le tour de tous le monde et comptait bien profiter du bal de bienvenue pour papoter avec un maximum de gens. Le jeune homme semblait plus âgé qu’elle, il ne devait pas être en première année, surement pour ça qu’elle ne l’avait jamais vu, il n’était pas très grand mais il lui prenait quand même une demi tête. Pendant un instant son regard s’égara sur son tee-shirt qui dessinait ses muscles, le reflet du soleil dans ses cheveux avait un petit quelque chose d'attirant, bon avouons le, ce cavalier était pas mal... Kalhan détourna les yeux et reprit correctement ses rêves. Elle avait bien d'autre soucis pour l'instant que les amourettes inévitables dans une école, de toute façon personnes était arrivé à percer la carapace de son cœur ça n'allait pas commencer dans ce domaine. Ce gars avait l'air sympa quand même, pas l'un de ces petits prétentieux qu'elle détestait tant, quelque chose en lui, donnait envie de le connaitre.


- Euh... Non non tu peux venir, et excuse moi si ma présence énerve ton cheval, le mien est d’un naturel agité il est très jeune...


Elle le vit entrer calmement dans la carrière, le cheval le suivait tranquillement, Il était grand, fin et élancé, on ne pouvait pas vraiment se tromper sur ses origines. Elle demanda quand même au risque de passer pour une andouille et aussi pour engager la conversation


- C’est un pur sang ? Je ne t’ai jamais vu ici, tu es un élève du centre ?

Attila suivit le hongre foncé de la tête, les oreilles pointées en avant cette fois. Kalhan lui tapota gentiment l’encolure, guettant les réactions du cavalier, il n'avait peut-être pas envie de lui parler... s'il préférait travailler en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternara-academy.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un vrai farceur [PV Philippe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
un vrai farceur [PV Philippe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les VRAIS CRIMES de GUY PHILIPPE-La CONNECTION DOMINICAINE
» Guy Philippe a mis Himmler Rébu au pilori
» L'étau se ressere sur Guy Philippe
» Hermy: Un vrai panier percé.
» Wyclef le farceur retourne à ses sources.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild At Heart Stables :: ~ Wild At Heart Stables - Aménagements Extérieurs & Alentours ~ :: » Les Carrières de Cours-
Sauter vers: