BIENVENUE DANS L'ECOLE D'EQUITATION LA PLUS REPUTEE DE CALIFORNIE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']

Aller en bas 
AuteurMessage
William Standford

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
<b>» Age</b> : 22ans
<b>» Occupation</b> : Palefrenier
<b>» Monture</b> : Burningham ~> Pur sang arabe noir!
Date d'inscription : 30/06/2008

» More About Me
» Humeur: Autant me dire dans laquelle tu es.
» Pensée du Moment:
» Relations:

MessageSujet: Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']   Sam 9 Aoû - 15:48

Le soir du bal de la rentrée était enfin arrivé! Au grand désespoir du jeune homme. En effet, les bals et lui ça n’avaient jamais été de grandes histoires d’amour, danser avec une fille était une chose qu’il aimait certes mais, faire le premier pas pour danser avec une jeune demoiselle était assez dur pour lui. D’après ces souvenirs et surtout ce seul exploit qu’il avait fait, il n’y avait eu que Rosanne qui avait eu la petite chance de voir William faire le premier pas vers elle!
Enfin, les bals n’étaient pas son truc et encore moins depuis qu’il n’était qu’un simple palefrenier, après tout, pourquoi venir à un bal pour les élèves si on est pas élève? Ah oui, la réponse est simple, c’était suite à un « pari » avec sa meilleure amie Garance! Comment oublier ce qui s’était passé quelques jours avant ce soir?

Une petite rappel en arrière? C’est très simple, alors que William profitait d’un moment libre avec son cheval Burningham, la jeune femme était arrivée ou plutôt avait déboulé devant lui toute excitée à l’idée que le bal aurait lieu. Sous la pression insistante de cette jeune demoiselle, Will’ n’avait pu qu’accepter sa demande à une condition, qu’elle invite elle même un certain Valmont au bal, comme on le dit, chose promis, chose dût! Quelques jours après, aussi fière qu’un bachelier ayant obtenu la mention très bien, Garance était arrivée devant lui alors qu’il travaillait avant de lui dire haut et fort qu’elle avait réussit à inviter ce charmant vétérinaire et ami de William.
Je ne vous cache pas que cette annonce avait eu le don d’ennuyer notre jeune ancien futur Jockey, après tout, il aurait préféré que Garance se défile pour une fois comme ça il aurait pu passer la soirée avec une bière, peut être Valmont et la télévision où il y avait une retransmission d’un match de Hockey!

Il devait être 21h05, William était collé au mur, cherchant des yeux une certaine Ruthie avec qui les rapports étaient devenus plutôt tendus, il est vrai que leur dernière rencontre ne fut pas la meilleure qu’il soit, William avait ouvertement dit à la jeune femme qu’il l’aimait mais qu’il ne pouvait pas être avec elle sous prétexte qu’elle partait à la fin de l’année.
Alors, à quoi bon essayer de la chercher si il sait pertinemment qu’il n’ira pas vers elle durant la soirée? C’était peut être une façon pour lui de s’assurer qu’elle allait bien et que finalement, elle se remettait tant bien que mal de cette petite histoire d’amour qui ne verrait certainement pas le jour à son grand désespoir.

Un soupir sortit finalement de sa bouche. Vêtu d’un magnifique costume noir avec une chemise blanche ainsi qu’une cravate noire, le jeune homme ne se sentait vraiment pas dans son élément naturel, en effet, les costumes de pingouins étaient vraiment une chose qu’il n’aimait pas porter. Généralement il se contentait d’un jean troué et d’une chemise ou d’un t-short vieux de dix ans d’âge mais, pour une fois, et après un nouveau supplice d’une certaine demoiselle, il avait fait l’effort de bien s’habiller pour ne pas faire tâche dans ce décor digne d’un bal de fin d’année au lycée. Ah, le bal de fin d’année du lycée, la grande histoire! Un bal qu’il préfère oublier d’ailleurs YEURK!

Bref, la musique retentissait dans la cour aux mille et unes couleurs. William, posé contre son mur lançait ses yeux de gauche à droite dans l’espoir de voir Ruthie ou sa meilleure amie qui tardait à arriver d’ailleurs. Et si elle avait décidé de le laisser seul? Alors là, jamais il ne lui pardonnerait! La fin de l’amitié serait marquée ce jour là!
Sans se faire de fausses idées, il était tout de même persuader qu’elle ferait une apparition dans la salle.

Du moins, avant la fin de la fête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance S. Lexington
» ADMINISTRATRICE Sweet & Adventurous
avatar

Nombre de messages : 560
<b>» Age</b> : 20 ans
<b>» Occupation</b> : Jockey de Steeple-Chase
<b>» Monture</b> : Shetan, étalon pur-sang arabe noir.
Date d'inscription : 21/06/2008

» More About Me
» Humeur: Intérieurement stressée...
» Pensée du Moment: Respire, et demande-lui, c'est pas si compliqué, si !?
» Relations:

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']   Sam 9 Aoû - 19:03

Plus de 21h. Garance était à la bourre. Toujours dans la salle de bains de son dortoir ou certaines de ses amies finissaient également de se préparer, la jeune femme fignolait son maquillage. Elle n'en avait pas mis beaucoup, préférant le naturel à tous ces artifices, mais c'était une occasion spéciale et elle voulait se faire belle pour son cavalier. Celui-ci n'était autre que Valmont, qu'elle avait réussi à inviter durant une balade à cheval après maints efforts pour ne pas s'étrangler et ainsi éviter de se prendre le pire vent de toute son existence. Seulement voilà, le vétérinaire avait accepté, pour le plus grand bonheur de la jockey. Toute contente, elle était donc venue voir son meilleur ami William pour lui annoncer qu'elle avait rempli sa part du pari et que du coup, il n'avait plus le droit de se défiler. Bien sûr intérieurement, elle était aux anges parce que cette soirée se déroulerait en compagnie de Valmont, et pas seulement parce qu'elle avait réussi à amener Will au bal de la rentrée. D'ailleurs ce dernier devait légèrement s'impatienter puisqu'il était 21h10 et que la brunette n'était toujours pas dehors. Après un dernier coup d'oeil dans le miroir et un dernier lissage de sa magnifique robe noire, elle salua les autres et entreprit de descendre l'escalier principal.

La fête avait lieu de la cour, comme tous les ans. Il faisait encore beau et chaud - pas étonnant puisqu'il s'agissait tout de même de la Californie - et c'était bien sûr le seul endroit qui pouvait contenir autant de personnes. Tout le monde était convié : les élèves comme les employés et professeurs. Seuls les clients du centre équestre n'avaient pas le droit d'y participer. Ils auraient eux-mêmes leur soirée crêpe dans pas longtemps pour fêter la reprise des cours après les vacances. Lexie passa par la cuisine pour saluer l'homme à l'origine de tous les mets qui trônaient sur la grande table à l'extérieur. Il avait vraiment fait un sacré boulot et continuait de s'acharner pour réjouir tout le monde. Evidemment, quand le propriétaire passerait par là, il ne manquerait pas de lui dire qu'il fallait aussi qu'il pense à se reposer et à participer à la soirée. Pour une plus grande facilité de manoeuvre, les grandes portes-fenêtres de la cuisine avaient été ouvertes, et ce fut donc par là que Garance sortit de la maison pour s'intégrer à la fête qui commençait déjà à battre son plein. Plus loin, la jockey aperçut sa mère discuter avec le gérant financier de l'écurie. William devait l'attendre, mais Grace fit un signe à sa fille pour que celle-ci vienne les saluer avant de retrouver ses amis. Ce ne fut donc qu'après un bref passage vers sa génitrice qu'elle put enfin observer les alentours et voir si Will était bel et bien arrivé. Oh bien sûr, elle attendait aussi et surtout Valmont, mais se doutait qu'il ne devait pas encore être là : il avait du rentrer chez lui après sa journée de travail pour se préparer, ce serait normal qu'il n'arrive que maintenant, voire un peu plus tard. Lexie avait hâte d'être en sa compagnie...


- Ah ! dit-elle simplement, esquissant un sourire lorsqu'elle reconnut son meilleur ami.

Celui-ci était collé au mur de la maison, un peu en retrait. Tsss, elle allait le faire participer, ce soir ! Hors de question qu'il ne bouge pas d'un poil de toute la soirée, la jeune femme ne l'avait pas poussé à venir pour rien. D'un pas assuré, elle s'approcha de lui et observa son costume. Il était vraiment super séduisant habillé comme ça. Ca le changeait de ses t-shirts troués bien que Garance n'ait jamais eu quoi que ce soit à lui reprocher à ce niveau-là : elle-même quand elle était seule portait de vieux vêtements abîmés pour ne pas en salir de nouveaux. La chemise blanche, la veste et la cravate noires lui allaient parfaitement bien, et la brunette eut du mal à détacher ses yeux de la vision d'ensemble. Logique, William n'avait pour ainsi pas du tout l'habitude de porter ça ! Ce ne serait pas étonnant que les élèves féminines de l'école tournent la tête sur son passage, même si le jeune homme préférerait que la seule qui le remarque soit Ruthie... Bien sûr, Garance pensait cela en toute amitié : elle trouvait Will beau garçon mais n'avait jamais été attirée comme ça par lui. Au contraire, étant fille unique, elle aurait plus tendance à le considérer comme un frère.


- Wouaah, dit-elle en arrivant vers lui, élargissant son sourire ravi. Tu as prévu de toutes les faire tomber ? Tu m'excuseras du retard, mais étant donné que je suis une fille tu dois bien te douter du temps que j'ai passé dans la salle de bains ! Et puis j'ai croisé ma mère en sortant qui a voulu me dire un petit mot.

La jeune jockey s'adossa presque au mur également, pour avoir une meilleure vue sur la cour à laquelle elle tournait le dos une seconde plus tôt. Il ne fallait pas qu'elle rate l'arrivée de Valmont. Elle avait vraiment hâte de le voir, surtout que cette fois lui aussi serait habillé plus classe. Il faudrait qu'elle fasse attention à ne pas trop montrer l'effet qu'il lui faisait, sinon elle se grillerait et tuerait son propre prétexte. En invitant Val, la brunette lui avait juste dit ne pas encore avoir de cavalier et que cela lui ferait plaisir qu'il accepte de l'accompagner... par pure amitié. Elle n'en pensait pas un mot mais sa timidité l'avait empêchée d'aller plus loin. Du coup, la soirée se devrait d'être détendue. Pourvu que Garance ne fasse pas de bourde... Ce n'était d'ailleurs pas le vétérinaire qu'elle apercevait là, au loin ?

_________________

SHETAN ~ NE DU SABLE, ENFANTE PAR LA NUIT NOIRE ET PLUS RAPIDE QUE LE VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wah-stables.1fr1.net
Valmont Callum
» Been far away for far too long
avatar

Nombre de messages : 88
<b>» Age</b> : 24
<b>» Occupation</b> : Vétérinaire
<b>» Monture</b> : Geronimo, un Appaloosa sauvé des maltraitrances d'un rodéo
Date d'inscription : 08/07/2008

» More About Me
» Humeur: Sullen
» Pensée du Moment:
» Relations:

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']   Jeu 14 Aoû - 15:10

Sur le trajet Valmont avait bien du reconsidérer sérieusement l’idée du bal et deux fois, il avait été à la limite de piler pour faire demi tour et rentrer chez lui…
Qu’allait il faire la bas ? Certes il avait accepté sur le coup car il n’avait trouvé aucuns bons arguments -Aucuns arguments pour se mentir à lui-même- à lui dire en face. Il crevait d’envie de se retrouver à nouveau en tête à tête avec elle comme lors de leur balade à cheval et il savait que c’était mal. D’ailleurs comme les Lexington allaient réagir en voyant que ce n’était pas un élève de l’âge de Garance qui l’accompagnait mais leur vétérinaire. Sous la nervosité de cette idée, Valmont coupa brusquement la radio, pas de musiques pour le moment merci bien !
Se regardant une dernière fois à travers le rétroviseur, son regard dur et sa mâchoire serrée trahissait sa nervosité. Avec une telle expression on ne s’apercevrait même pas que pour une fois ses cheveux souvent en batailles et parsemaient de brindilles avait été parfaitement nettoyé et surtout coiffés ou du moins approximativement.

Le pick up vieux de 6 ans s’arrêta en file derrière d’autres voitures et Valmont coupa le contact en regardant fixement le volant de son 4*4. Pas vraiment la voiture dont rêve une fille mais pour un jeune actif vétérinaire, cette voiture lui était parfaite. Un groupe d’élève un peu bruyant passa à coté de lui et il pu distinguer clairement que plusieurs avaient mit un costume entier. >< Le jeune homme récupéra alors la cravate qu’il avait jeté à l’arrière de la voiture âpres avoir fait une dixième tentative pour la mettre et tenta encore une fois sans succès.

" Pauvre naze, même pas foutu de faire un nœud.. . " murmura t il pour lui-même alors qu’il balançait la pauvre cravate innocente par-dessus son épaule. Autre dilemme en cour la veste… Il faisait chaud et en plus il n’avait même pas la cravate… Et puis il allait paraître ridicule. Laissant tomber la veste sur le siège passager, il se décida enfin à sortir et ferma le tour sans se retourner, se mêlant à quelques élèves qui se rendaient également dans la cour. Saluant quelques anciens qu’ils connaissaient depuis des années, il remonta par habitude les manches de sa chemise sur ses avants bras mais se figea bien rapidement en voyant que comme bien souvent garance était la en compagnie de William et tout lui devint alors plus clair. Elle devait l’avoir invité car William avait du trouver quelqu’un d’autre à inviter avant. Il allait jouer les bouches trous pour la soirée. Enfin il avait au moins la chance d’etre accompagnée de la jeune femme la plus ravissante de la soirée car des que ses yeux s’étaient posés sur elle, Valmont s’était arrêté brusquement comme intimidé par sa tenue impeccable. Bon certes lui aussi avant mis un pantalon de smoking et une chemise blanche qu’il n’avait pas pu s’empêcher de retrousser mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir insignifiant à ses cotés. Ses muscles se figèrent d’un coup en observant enfin le reste de la réception ou plutôt de cette garden party. C’était un bal, BAL…ou les gens dansent…vraiment. Quel désastre, il ne savait même pas danser, il devait trouver quelque chose pour retarder ce moment inévitable, se dirigeant vers le bar pour y souffler, il y prit deux verres ou le dos tournés à la fille Lexington, il pouvait souffler sans qu’elle ne puisse s’en apercevoir.
Une fois ses deux punch en mains, Valmont fit volteface, la mine à nouveau sereine et l’allure calme. Un petit sourire en coin se forma sur ses lèvres quand il arriva à ses cotés lui tendant un verre, il lui fit un petit signe de tête et se tourna vers William pour lui tendre sa main.

" Je vois que la soirée se présente bien. " trouva t il à dire pour prouver une fois de plus que oui, il savait parler mais qu’en plus il arrivait à faire des phrases entières avec des verbes conjugués dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Standford

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
<b>» Age</b> : 22ans
<b>» Occupation</b> : Palefrenier
<b>» Monture</b> : Burningham ~> Pur sang arabe noir!
Date d'inscription : 30/06/2008

» More About Me
» Humeur: Autant me dire dans laquelle tu es.
» Pensée du Moment:
» Relations:

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']   Dim 31 Aoû - 23:05

[Je suis sincèrement désolée de répondre seulement maintenant au sujet, mais les vacances et les voyages au Portugal en plus de ça, la vie privée... enfin bref, je susi sincèrement désolée!]

Bon, ok, sincèrement, si dans une dizaine de minutes Garance ne faisait pas son apparition il partirait de la fête et irait boire une bonne bière avant de lui faire remarquer dés le lendemain, bien évidemment la remarque serait prise de façon amusante après tout, William n’étant pas du genre à en vouloir à cette jeune femme il n’allait tout de même pas sacrifier leur amitié sous prétexte qu’elle était arrivée quelques minutes en retard ou qu’elle avait décidé de ne pas se rendre à la fête!
Quoi qu’il en soit, William en profita pour regarder un peu partout autour de lui, cherchant dans un premier tant Garance et dans un autre temps, cette jeune femme qu’il avait laissé tomber quelques jours auparavant alors qu’elle lui avait ouvertement parlé de ses sentiments. Bref, ce soir, le jeune homme ignorait encore si il pourrait lui parler ou non.

Enfin, alors que ses espoirs sur l’arrivée de Garance commençaient à diminuer, le jeune homme aperçut enfin au loin une femme qui pouvait parfaitement ressembler à sa meilleure amie. Un léger sourire se dessina alors qu’il passait ses mains dans ses poches. Dans un costume, il était rare qu’il se sente à l’aise, à vrai dire, jamais il ne s’était sentit vraiment à l’aise. Bref, alors que cette demoiselle s’approchait de lui, William aperçut un peu plus loin celle qui aurait pu être sa petite copine, Ruthie. Un brin nostalgique, le jeune homme soupira légèrement avant de secouer légèrement la tête, Garance venait d’arriver à ses côtés et elle venait de lui parler.

« Il n’y a aucuns problèmes bien que durant un moment j’ai pensé à venir te chercher dans ta chambre. »

La réflexion de la jeune femme sur sa tenue le fit légèrement rire avant. Mais, celle qu’il voulait séduire et qu’il avait séduit était Ruthie malheureusement, il venait tout juste de réduire tout espoir d’une quelconque fondation de couple entre eux deux. Enfin, il fallait faire avec. Alors qu’il se remémorait quelques jours auparavant, le jeune homme sortit de ses pensées avant de regarder sa meilleure amie. Elle était magnifique ce soir, jamais elle n’avait été aussi belle, enfin, bien sûr qu’elle était jolie, mais la voir dans une autre tenue qu’un simple jean, il est vrai qu’elle devenait une femme vraiment féminine!
William la regarda alors de haut en bas avant de faire une légère moue comme pour lui faire comprendre que ce soir, c’était elle la plus belle de la soirée! Un sourire se dessina sur ses lèvres.


« Je dois dire que tu es magnifique ce soir! »

Son regard se posa enfin dans ses yeux avant qu’il ne prenne une profonde inspiration. Ses mains encore dans ses poches il regarda autour de lui comme précédemment mais, cette fois-ci ce n’était pas Ruthie qu’il cherchait mais une présence masculine, de quoi taquiner un peu la jeune femme à ses côtés.

« Alors, ton prince charmant est-il arrivé? »

S’amusa-t-il à la taquiner avant de lâcher un léger sourire. Comme promis, William était venu au bal parce qu’elle avait invité Valmont. Valmont, ce jeune homme des plus drôles sans pour autant qu’il le veuille! C’était un gars super avec qui William s’amusait bien après le travail. D’ailleurs, en parlant de lui, quelques secondes après qu’il est posé la question à Garance, celui-ci ne tarda pas à arriver.
Enfin une personne qu’il appréciait du même sexe que lui, que demander de plus? Certes les bals n’étaient pas sa tasse de thé quand on sait qu’il n’a dansé qu’une seule fois à ce genre de bal avec une jeune femme qui n’est pas Ruthie contrairement à ce que vous pensez!

William tendis alors la main en direction du jeune homme pour le saluer avant de lui sourire à sa réflexion.


« Pour le moment ouais. »

Oui, pour le moment, car, la suite vous la connaissez peut être? William va tenir la chandelle avant de s’éclipser en lançant une petite remarque qu’ils n’entendront peut être pas puisque trop plongé dans le regard l’un de l’autre. Enfin, pour le moment cette situation ne se présentait pas et on pouvait, pour le moment croire qu’il s’agissait de trois bons copains qui passaient du temps ensemble et qui avaient été contraints de venir à la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus on est de fous, plus on rit. [Garance & Val']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Soyons fous ;D
» Ils sont fous ces Suisses !!!!
» Les records du monde les plus fous...
» les chat fous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild At Heart Stables :: ~ Wild At Heart Stables - Aménagements Extérieurs & Alentours ~ :: » La Cour-
Sauter vers: